RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Lancement officiel du projet de chauffage à la biomasse par l'utilisation de saules à croissance rapide en serriculture



LONGUEUIL, QC, le 16 déc. /CNW Telbec/ - Le Syndicat des producteurs en serre du Québec a procédé aujourd'hui au lancement officiel de son projet de chauffage à la biomasse par l'utilisation de saules à croissance rapide. Grâce à l'aide financière du Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation et de l'Agence de l'efficacité énergétique, les producteurs en serre du Québec se dotent d'une technologie d'avant-grade sur la question énergétique. Ce projet permettra de fournir de l'information utile à tous les producteurs en serre par l'intermédiaire d'une vitrine technologique : www.spsq.info
Monsieur Luc Verrier, producteur sélectionné dans le cadre de ce projet, a procédé à la mise en marche de sa chaudière. Pour M. Verrier : « L'utilisation de la biomasse présente une alternative à l'utilisation de produits pétroliers, en plus de permettre une réduction des coûts de chauffage, un aspect très important de la production serricole. Aussi, l'emploi de saules à croissance qui croissent chez moi, permet une sécurité d'approvisionnement.»
Pour André Mousseau, président du Syndicat des producteurs en serre du Québec : « Ce projet permettra aux producteurs en serre et à toute notre industrie d'avoir accès à une expertise unique et éprouvée sur la faisabilité technique, l'implantation d'une telle technologie en entreprise et la structure d'approvisionnement locale en biomasse. La vitrine technologique disponible sur notre site Internet est le guichet d'information à consulter sur la question. C'est aussi un lieu d'échange et de promotion d'une valeur inestimable et incontournable pour les responsables du traitement et de la mise en valeur de l'utilisation de la biomasse. »
Le Syndicat des producteurs en serre du Québec est la seule association professionnelle représentant exclusivement les serriculteurs en production légumière et ornementale
Source: Claudia Berger