RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Stratégie québécoise de santé et de bien-être des animaux intitulée « Pour UNE santé bien pensée! »



Québec, le 11 novembre 2010 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, M. Laurent Lessard, a rendu publique la Stratégie québécoise de santé et de bien-être des animaux intitulée « Pour UNE santé bien pensée! ». Élaborée en collaboration avec plusieurs partenaires, cette stratégie vise à améliorer la santé et le bien-être des animaux du Québec. Ces deux aspects, dont les enjeux sont majeurs, ont des répercussions à la fois sur la santé humaine, l’économie et l’environnement.
« Plusieurs États ont adopté de telles stratégies après avoir connu un épisode de maladie animale qui a eu un impact économique important. Nous n’attendrons pas que cela se produise chez nous. C’est pourquoi nous souhaitons être à l’affût et prêts, car, si nous ne pouvons éviter totalement les crises, il est de notre devoir de tout mettre en œuvre pour en limiter les conséquences. Il s’agit donc d’une belle occasion de nous mobiliser pour améliorer la santé et le bien-être des animaux, pour contribuer à l’amélioration de la santé publique et pour participer à la vitalité du secteur bioalimentaire québécois », a fait savoir le ministre Laurent Lessard.
La Stratégie québécoise de santé et de bien-être des animaux mise donc sur la concertation, la prévention et la détection. Elle a notamment pour objet l’adoption de modes d’élevage qui concilient les attentes de la population de même que les impératifs de l’industrie.
Rappelons que, depuis quelques années, les enjeux de la santé et du bien-être des animaux changent et se complexifient. Ils sont influencés non seulement par la mondialisation, qui entraîne une multiplication des échanges commerciaux, mais aussi par les changements climatiques, qui engendrent des conditions propices à l’apparition de nouvelles maladies. Sans oublier que les attentes des citoyens à l’égard des produits qu’ils consomment et des méthodes de production évoluent. Tous ces éléments font ressortir l’importance, pour le Québec, de se doter d’une telle stratégie.
Le ministre Laurent Lessard a précisé qu’il entend procéder à la désignation de toutes les espèces animales, en ce qui a trait à l’application de la section sur la sécurité et le bien-être de la Loi sur la protection sanitaire des animaux (LRQ, chap. P-42). Cette mesure permettra d’intervenir plus efficacement lorsque des abus envers les animaux sont constatés.
Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Stratégie québécoise de santé et de bien-être des animaux, visitez le site Internet du Ministère au www.mapaq.gouv.qc.ca/unesantebienpensee.
Source: Sylvain Bourassa