RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Blocus de l'UPA maintenu - L'accès à un réseau de sentier tout de même assuré



MONTRÉAL, le 1er déc. /CNW Telbec/ - Une déception manifeste se lisait sur les visages des représentants de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ), de passage à Québec aujourd'hui pour assister à la déclaration du Ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. Laurent Lessard, dans le cadre de l'Assemblée générale annuelle de l'Union des producteurs agricoles. Cette déclaration n'aura finalement pas été porteuse du message d'espoir qui aurait pu conduire à un éventuel règlement du conflit qui perdure entre le gouvernement et L'UPA. Une rencontre qui ne fait que confirmer l'impasse dans lequel se trouve plongée, bien malgré elle, la FCMQ toujours confrontée aux moyens de pression des producteurs qui maintiennent le retrait du privilège d'accès sur l'ensemble des terres agricoles du Québec. Si cette rencontre a suscité un grand désappointement au sein de la communauté de motoneigistes du Québec, le mot d'ordre qui circule toutefois parmi les troupes demeure le même : Des sentiers et une saison de motoneige les attendent cette année au Québec.
Ma saison, j'y tiens !
« Depuis le début du conflit, bien que fragilisés par le blocus qui tenait nos 90 000 membres et nos 4 000 bénévoles en otage, nous avons souhaité respecter les moyens de pression de l'UPA, précieux partenaire des 36 dernières années », explique le Président de la Fédération, M. Mario Côté. «Même si la rencontre d'aujourd'hui nous déçoit, nous souhaitons miser sur la solidarité pour soutenir nos clubs, notre sport et notre saison ! » d'affirmer M. Côté. « Il nous importe maintenant de passer à l'action. Nous confirmons donc qu'il y aura tout de même une saison, qu'un vaste réseau de sentiers sera disponible cet hiver partout au Québec et que la carte précise de ce réseau sera disponible sur le site Internet de la FCMQ dès le début de la saison», témoigne le Président de la Fédération, qui demeure ébranlé par le conflit qui perdure.
Neutres mais préoccupés
La FCMQ réitère sa demande et presse les deux parties de s'entendre rapidement afin de mettre un terme au conflit qui les oppose. « Nous sommes sensibles aux revendications de l'UPA et nous avons souhaité demeurer neutres dans ce conflit mais il nous apparaît quand même inconcevable que la communauté agricole mette en péril les activités économiques d'un de leurs plus proches alliés dans le développement rural québécois. C'est la deuxième fois en cinq ans que nous recevons la nouvelle de la fermeture de nos sentiers en terres agricoles.
Ces moyens de pression mettent en péril la survie même de nos clubs et touchent tous ceux qui profitent de près ou de loin des retombées économiques de 1,5 milliard de dollars de cette activité, sans compter l'impact à long terme sur le tourisme et la fermeture ou la précarisation de certains commerces », a rappelé M. Côté.
Droit d'accès : plus que jamais, faire équipe !
Selon M. Côté, de nombreux clubs de la province enregistrent un retard dans la vente des droits d'accès, essentielle à leur survie et à l'entretien des sentiers. Une situation préoccupante qui a certainement permis de se rappeler collectivement notre interdépendance, la richesse patrimoniale de notre réseau unique au monde et l'importance de son apport économique pour de nombreux Québécois. « Plus que jamais, la grande famille des motoneigistes est appelée à faire équipe ! L'entretien et la qualité de notre réseau de sentiers sont actuellement entre les mains de nos membres », insiste-t-il. La FCMQ invite ses membres à se procurer leur droit d'accès pour la saison en pré-vente au coût de 240 $, avant le 10 décembre.
Agir pour pérenniser nos sentiers
Cette situation, qui peut à long terme s'avérer lourde de conséquences, rappelle l'importance de pérenniser rapidement le réseau de sentiers. « C'est au nom de toute l'industrie que la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec demande au gouvernement d'agir afin qu'un réseau de sentiers stables puisse nous placer à l'abri de ce genre de situations complexes et dommageables pour l'avenir », conclut M. Côté.
La Fédération des clubs de motoneigistes du Québec est l'organisation cadre qui regroupe 90 000 membres au sein des 209 clubs responsables de l'entretien et du développement du réseau de 33 000 km de sentiers. L'organisation, qui repose sur l'engagement de 4 000 bénévoles, travaille de concert avec le Ministère des transports du Québec afin d'assurer l'encadrement de cette activité et d'assurer la sécurité de tous les membres. La FCMQ travaille également avec Tourisme Québec afin de faire la promotion du produit motoneige et elle demeure l'interlocuteur principal entre la communauté motoneigiste québécoise et le gouvernement provincial. On peut obtenir plus de renseignements sur les activités de la Fédération, en visitant le fcmq.qc.ca.
Source: Caroline Nielly