RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Blocage des sentiers de motoneige en terres agricoles : Urgence d'agir



MONTRÉAL, le 21 nov. /CNW Telbec/ - La saison de motoneige approche rapidement et déjà, dans les Monts Valin au Saguenay-Lac-St-Jean, les motoneigistes ont commencé à circuler. Le moyen de pression qu'utilise les acteurs du monde agricole en interdisant l'accès à leurs terres aux motoneigistes aura pour conséquence de créer une augmentation importante et anormale du nombre de motoneigistes dans de mêmes secteurs puisque le réseau habituel de 33 000 kilomètres de sentiers sera plus restreint.
À cet égard, l'Association des Motoneigistes du Québec (AdmdQ) tient à rappeler aux motoneigistes les règles de prudence qui imposent de circuler exclusivement en sentiers balisés par les clubs de motoneigistes. De plus, il est extrêmement important de ne pas s'aventurer sur des cours d'eau tant que les clubs n'auront pas effectué les vérifications nécessaires quant à l'épaisseur et stabilité des glaces. L'année dernière, les cours d'eau ont fait 7 victimes par noyade chez les motoneigistes sur un total de 22 décès.
Pour leur sécurité, les motoneigistes doivent garder en tête le slogan de l'association: "Si la motoneige c'est ta vie, penses-y" afin d'adopter un comportement sécuritaire, en tout temps, lors de la pratique de la motoneige. D'ailleurs, plusieurs stations radiophoniques de partout au Québec diffuseront de façon hebdomadaire, au bénéfice des motoneigistes, les conditions de sentiers offertes par l'association en effectuant un rappel sur la sécurité à motoneige tout au long de la saison hivernale.
L'AdmdQ demande que le gouvernement du Québec et le monde agricole s'entendent rapidement afin de mettre un terme au conflit qui les oppose. Il est temps que le gouvernement prenne ses responsabilités et que les gens du monde agricole fassent de même en négociant une entente durable. L'AdmdQ interpelle également la Ministre du tourisme dans ce dossier afin qu'elle fasse pression auprès de ses collègues et que le conflit se règle rapidement.
Il faut savoir que de nombreuses petites et moyennes entreprises risquent de graves difficultés financières si rien n'est fait promptement. Plusieurs entreprises dépendent, en grande partie, de l'apport économique des motoneigistes pendant l'hiver pour faire face à leurs obligations financières. L'AdmdQ s'inquiète également de voir une importante région pour la motoneige telle que le Saguenay-Lac-St-Jean faire face à un refus d'une majorité de clubs d'ouvrir leurs sentiers en soutien aux revendications agricoles.
De plus, il est impératif qu'une carte du réseau de sentiers soit publiée afin de donner aux motoneigistes les informations nécessaires concernant les sentiers de contournement des interdits agricoles. Ces cartes démontreront concrètement la volonté de plusieurs clubs d'offrir des sentiers malgré les moyens de pression et elles auront pour effet de favoriser l'achat de droits d'accès si essentiel à la survie financière des clubs motoneigistes. L'AdmdQ demande aux motoneigistes de respecter les interdits agricoles en ne circulant que sur les sentiers ouverts par les clubs de motoneigistes.
Le présent conflit démontre plus que jamais l'importance pour les motoneigistes et les économies régionales de se doter impérativement de sentiers permanents afin d'offrir un réseau stable qui placerait ainsi l'industrie de la motoneige à l'abri de revendications trop fréquentes qui ne la concerne pas. Les motoneigistes de la province et les acteurs des milieux économiques et touristiques non pas à faire les frais des mésententes entre le monde agricole et le gouvernement. Les ministères du transport et du tourisme doivent mettre de l'avant un échéancier précis concernant les sentiers permanents.
En terminant, l'AdmdQ tient à saluer le travail des bénévoles des clubs qui ont décidé d'ouvrir en contournant les interdictions de passage en terres agricoles. À ce jour, les régions suivantes ont annoncé leur intention d'ouvrir leurs sentiers : l'Abitibi-Témiscamingue, Gaspésie, Îles-de-la-Madeleine, Centre-du-Québec, Mauricie, Laurentides, Lanaudière, Outaouais et finalement, plus spécifiquement, le Club des Caribous-Conscrits dans les Monts Valin et le club de Chapais au Saguenay.
L'Association invite les motoneigistes à visiter son site internet et sa page Facebook afin de connaître toute l'actualité concernant ce conflit.