RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Il y a des règles à suivre pour la circulation en motoneige dans les réserves fauniques



QUÉBEC, le 12 nov. 2010 /CNW Telbec/ - Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) rappelle aux citoyens que la circulation en motoneige à des fins récréatives dans les réserves fauniques est restreinte et assujettie à certaines règles. La réglementation en vigueur a entre autres pour but de favoriser la quiétude de la faune, d'assurer la sécurité des usagers et de permettre aux piégeurs d'exercer leur activité sans que leurs sentiers et installations soient endommagés par les motoneigistes.
La circulation en motoneige est notamment permise dans les cas suivants :
• lorsque le motoneigiste emprunte des sentiers identifiés, balisés ou aménagés à cette fin, durant une activité organisée par la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) ou par un de ses mandataires et est titulaire d'un droit d'accès dans un secteur de chasse à accès contingenté dans une réserve;
• lorsque le motoneigiste est légalement autorisé à circuler pour pratiquer le piégeage, sur une parcelle de territoire louée avec droits exclusifs de piégeage située dans une réserve. Dans un tel cas, cette autorisation s'applique également au trajet que cette personne doit faire pour se rendre sur le terrain de piégeage en question. Cet hiver, et plus particulièrement en début de saison, les agents de protection de la faune de la région de la Capitale-Nationale exerceront une surveillance accrue pour s'assurer du respect de ces dispositions, notamment dans la réserve faunique des Laurentides.
Les personnes qui circulent en motoneige, à l'intérieur de la réserve, à l'extérieur des sentiers balisés et sans droit d'accès, s'exposent à recevoir une amende minimale de 250 $ et à devoir payer les frais de cour.
Source: Benoit Villeneuve