RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Le livre vert doit être rendu public sans délai



St-Hyacinthe, 23 septembre 2010. La Coalition pour la liberté d’association en agriculture au Québec (CLAAQ) est très inquiète de la nouvelle faisant état des pressions de l’Union des producteurs agricoles afin de mettre le Livre vert sur la glace.
Ce Livre vert devait permettre les premières discussions afin d’en arriver à une toute première politique agricole. Une politique agricole qui a une importance plus grande que jamais. Avons-nous besoin de rappeler que nous nous retrouvons aujourd’hui à près de 3 ans après le dépôt du rapport Pronovost? Un rapport qui faisait état de la crise que vit notre agriculture. Un rapport qui recommandait de l’oxygène, des changements et une vision pour les fermes du Québec.
Trois ans plus tard, ce sont 1500 fermes de plus qui ont disparu du paysage québécois et l’on voudrait dire aux agriculteurs de patienter? Nous ne laisserons pas l’héritage de Claude Béchard prendre le chemin des portes closes où ne sera représentée que l’UPA qui aura tôt fait de charcuter le Livre vert.
Sachant que le Livre vert est écrit, la Claaq demande au ministre Laurent Lessard de le rendre public dans les plus brefs délais afin de permettre aux agriculteurs d’en débattre et ainsi prendre leur avenir en main.
Source: Benoit Girouard