RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

``Les agriculteurs contribueront au déficit du Québec`` Pierre Paradis - Exclusif !

Yannick PATELLI ,

Paradis se confie à LVA

1-       Yannick Patelli : M. Paradis le ministre de l’Économie, Jacques Daoust, a déclaré : ``L’État n’a plus les moyens de distribuer subventions et crédits d’impôt sans rien attendre en retour et doit aussi miser sur des industries pérennes ».  L’appuyez-vous et si oui, considérez-vous que l’agriculture et les ressources naturelles pourront toujours compter sur des crédits d’impôts et des subventions ?

Pierre Paradis: ``Exact, je l’appuie et je vous rappelle qu’il a dit le 20 septembre dernier sur Canal Argent, que l’agriculture et les ressources naturelles faisaient partie d’un régime d’exception. Ce sont deux secteurs intouchables. Et j’endosse ses propos.``

2-      Yannick Patelli : La Terre de Chez Nous rapporte des rumeurs comme quoi vous voulez piger dans le surplus de La Financière agricole du Québec (FADQ) ? Est-ce le cas ? Et le président de L’UPA dit craindre le régime minceur. Que lui répondez-vous ?

Pierre Paradis : ``Je pars de l’état financier de la Financière agricole du Québec du 31 mars 2014 et je vois qu’en 2010 il y avait une perte de 516 millions de dollars et au résultat de 2014, une perte de 157 millions. Le Conseil du trésor tout en prenant dans la Financière agricole 300 millions de réserves pour les programmes de sécurité du revenu et 100 millions de garantie de prêts présente un bilan positif de 29,3 millions de dollars pour l’exercice 2014-2015 dans son prévisionnel. On vient de vivre une année exceptionnelle. J’ai 64 ans et je n’ai jamais vu cela, une année où on ne paye pas d’assurance stabilisation dans aucune production.``

3-      Yannick Patelli : Oui mais Marcel Groleau et les agriculteurs veulent savoir si vous avez l’intention de piger dans les profits de la Financière agricole pour combler le déficit du Québec ou s’ils seront réservés pour le monde agricole ?

Pierre Paradis ``Oui,  le conseil prévoit récupérer 113 millions qui seront attribués pour l’effort collectif pour combler le déficit du Québec et il restera 29,3 millions de profit. C’est du donnant-donnant. La société est toujours là pour aider les agriculteurs lorsqu’ils ont besoin. C’est à leur tour ! Moi les producteurs que je vois sur le terrain comprennent. Ils n’auront pas de modification dans leurs programmes ni dans leurs paiements. Et je ne vois pas dans le futur de pertes de fermes sinon je le dirais.``

 4-      Yannick Patelli : En parlant déficit du Québec, vous répondez quoi à Pierre-Karl Péladeau qui dit que les libéraux sont alarmistes quant à la situation ?

Pierre Paradis ``Pierre-Karl Péladeau, j’ai bien connu son père. Et si j’étais journaliste je vérifierais combien d’employés il y avait à cette époque et combien il y en a aujourd’hui. Et combien valait l’action quand il a pris la compagnie et combien elle vaut aujourd’hui !``