RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Un nouvel ex-ministre de l’agriculture dans nos pages !

Yannick PATELLI ,

Alors que nous devions, d’un commun accord avec Jean Garon, initier des pages ``Débat`` sur les grands enjeux de l’agriculture en août dans La vie agricole (média qu’il affectionnait  pour son indépendance et sa liberté d’expression), nous avions opté pour Yvon Picotte, ancien ministre libéral, pour commenter l’actualité économique et politique agricole en contrepoids à la chronique de M.Garon. Jean Garon est décédé. Nous avons décidé avec Yvon Picotte de poursuivre notre collaboration et nous le retrouverons donc tous les mois dans La vie agricole avec sa chronique d’actualité.

Il nous fait grand plaisir d’avoir, au sein de nos pages, la signature d’un deuxième ancien ministre de l’agriculture du Québec. Et comme nous le savons, Yvon Picotte est reconnu pour son franc-parler ! Nul doute que les vrais sujets seront abordés. Que Garon et lui  aient été dans des partis opposés ne les empêchaient pas de s’estimer beaucoup tant  ils se ressemblent dans leurs traits de personnalité.

La Vie Agricole vous parle depuis quelques mois d’un débat possible à l’Expo provinciale de Montmagny. Annulé l’an passé alors que Jean Garon avait été invité, le nouveau directeur général de l’Expo provinciale de Montmagny tient la barre. Après avoir approché par notre intermédiaire Jean Garon en avril dernier dans l’espoir de mener à Montmagny un débat entre MM. Garon et Picotte à l’image de ce qu’aurait été le débat mensuel dans nos pages, il a décidé de tout de même faire un débat sur les grands enjeux agricoles.

Volte-face à Montmagny

Après nous avoir consultés sur divers angles à donner à ce débat et nous avoir demandé d’informer parmi les médias généralistes Quebecor de ce projet, la direction de l’Expo provinciale nous avait dit vouloir finalement réaliser un débat en toute indépendance et demander seulement à tous les médias de venir couvrir. Il est alors très surprenant de découvrir le 5 août dernier, à quelques heures de notre mise sous presse, que des médias sont annoncés pas seulement comme médias couvrant l’évènement mais comme des acteurs participants au débat : C’est le cas pour Radio-Canada et la Terre de Chez nous. Comme me disait Jean Garon quelques semaines avant de mourir, lui qui tenait tant à ce débat : `` Tu verras, si L’UPA accepte d’y participer, ils contrôleront le message !``. On notera que finalement M.Groleau a accepté l’invitation au préalable refusée. On peut donc saluer l’effort du nouveau directeur de l’Expo provinciale pour tenter de mener publiquement le débat qui existe quotidiennement sur le terrain et dans notre média mais on peut certainement douter de l’objectivité de celui-ci.

Par ailleurs Christian Pons a confirmé à La Vie Agricole le 26 juillet dernier qu’un hommage à Jean Garon et sa fructueuse carrière  au profit de l’agriculture du Québec sera  rendu juste avant les échanges. Souhaitons qu’il ait encore la marge de manœuvre pour le faire !