RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Nouveauté sur Agri-Réseau : Nanotechnologies dans le bioalimentaire



C’est lors du congrès annuel de la Société de protection des plantes du Québec (SPPQ) le 11 juin dernier, à Saint-Marc-sur-Richelieu, que le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) a annoncé la mise en ligne du 35e site spécialisé sur Agri-Réseau : Nanotechnologies dans le bioalimentaire (www.agrireseau.qc.ca/nanotechnologies-bioalimentaire).

Les nanotechnologies dans le bioalimentaire constituent un domaine prometteur et porteur d’innovations. Il s’agit d’une nouvelle discipline  scientifique où la recherche se développe très rapidement. Il est donc primordial d’être à l’affût des plus récents développements et d’en informer les différents intervenants du secteur bioalimentaire. En lançant ce nouveau domaine, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) et le CRAAQ, par l’entremise de son service Agri-Réseau, mettent en ligne le tout premier portail d’information au Québec et au Canada traitant des nanotechnologies dans le bioalimentaire. Mme France Brunelle, conseillère scientifique expert en biotechnologie au MAPAQ est pilote de ce site.  Répondant à une recommandation de la Commission de l’éthique en science et en technologie, le site offre un lieu fertile en informations factuelles et validées, en plus de favoriser un transfert de connaissances aux acteurs concernés. Le contenu du site couvre tant les enjeux scientifiques et techniques entourant les nanotechnologies que les aspects sociaux qui y sont reliés.

Les personnes intéressées à être informées du dépôt de toute nouvelle information sur le site peuvent s’y abonner gratuitement.

Créé en 2000, Agri-Réseau s’est donné pour mission d’accélérer la diffusion de l’information de pointe auprès des entreprises et des professionnels québécois de l’agriculture et de l’agroalimentaire par le biais de sites Internet spécialisés. Il s’agit d’un des nombreux services en ligne offerts par le CRAAQ.

Source : Lyne Desnoyers, CRAAQ