RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Pierre Paradis : "De la surprise au regret ?!?"

LVA ,

Sur l’importation de fromages européens, La Terre de Chez Nous ne ferait-elle que répéter une vieille information de La Vie Agricole. La Terre de Chez Nous, titre, ce 12 août, sur son site : ``Paradis regrette l’absence de réciprocité ! ``

L’hebdo agricole reprend ainsi l’information dévoilée en juin et juillet par La Vie Agricole. On peut lire sur le site internet de La Terre de Chez nous, ce 12 août 2014 :`` Pierre Paradis déplore aussi l’absence dans l’accord d’une forme de réciprocité en ce qui concerne les différentes règles de production et autres. Il dit avoir été mis devant le fait accompli et jette le blâme sur le gouvernement précédent.``

La même info dévoilée dès juin par La Vie Agricole

Dans La Vie Agricole du mois de juillet et préalablement dès le mois de juin sur notre site www.lavieagricole.com on pouvait lire ce que nous dévoilait en primeur le ministre Pierre Paradis: ``Moi j’ai pris le dossier dans l’état où il m’a été donné. Ce que l’on sait, c’est que l’entente Canada- Europe est signée. Et que le gouvernement Harper n’aurait pas signé sans le consentement du gouvernement Marois donc ce consentement-là a été donné. Je ne suis pas capable  de remettre la pâte à dents dans le tube, je n’ai pas la recette. Donc à partir de ce qui a été signé, de quelle façon on peut protéger au maximum nos producteurs laitiers ? L’appliquer tel quel sans mesure de compensation et de réciprocité, c’est la perte de 300 fermes laitières familiales au Québec. J’ai été surpris d’apprendre que le gouvernement n’avait pas signé de mesure de réciprocité, simplement des mesures de compensation !``

Le ministre se répète ou La Terre Chez Nous s’inspire de nos entrevues ?

Effectivement, ou bien le ministre a peu évolué au cours de l’été pour passer de l’étape de la surprise au regret ou bien La Terre de Chez Nous n’a pas eu un accès réel au ministre et sert du réchauffé !

Seule nouvelle info du texte mis en ligne par La Terre de Chez Nous : `` Par ailleurs, Serge Riendeau, président de la coopérative laitière Agropur, réitérait récemment son inquiétude à la Terre en ce qui concerne l’attribution du contingent supplémentaire. L’arrivée de 17 000 tonnes additionnelles de fromage, illustre-t-il, représente la production de 175 millions de litres de lait ou de 350 fermes laitières. Il croit que les contingents d’importation doivent être accordés aux industriels canadiens afin de conserver l’équilibre du marché.``

Encore là, la perte potentielle des 300 à 350 fermes laitières a été identifiée par le ministre Paradis lors de sa rencontre avec La Vie Agricole. Seule nouvelle donc, c’est que les industriels visent l’obtention des quotas d’importation. Petite leçon de journalisme, lorsque La Vie Agricole reprend un contenu d’un autre média, nous le citons !