RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Gros plan sur l’équipe Vétérinaire des Jeux

LVA ,

Entrevue avec la spécialiste Anne Couroucé-Malblanc*

Avec plus de 20 ans d’expérience dans le monde de la médecine interne associée aux chevaux, Anne Couroucé-Malblanc* a rejoint le Comité d’Organisation Normandie 2014 en février 2013 en tant que  « vétérinaire coordinateur ». Son rôle ? Tout mettre en œuvre pour garantir le bien-être des 1 000 chevaux participant aux 8 disciplines des Jeux Équestres Mondiaux FEI Alltech™ 2014 en Normandie du 23 août au 7 septembre. Une belle mission en perspective !

Quel est votre rôle au sein du Comité d’Organisation ?

Concrètement, mon rôle est de coordonner les 4 aspects vétérinaires majeurs :

  1. L’accidentologie, en faisant en sorte qu’il y ait toujours une équipe sur place pour soigner un cheval  en cas de problème pendant une compétition

  2. L’aspect sanitaire afin de s’assurer qu’il n’y ait pas de maladies infectieuses chez les chevaux avant, pendant, et après la compétition.

  3. Tous les contrôles anti-dopage afin de respecter l’éthique du sport

  4. Tout l’aspect vétérinaire FEI avec le contrôle des vaccinations, de l’identité des chevaux, de l’aptitude des chevaux à la compétition etc.

Je travaille actuellement quasiment à plein temps pour le Comité d’Organisation. Je suis accompagnée depuis quelques semaines par une stagiaire, et je travaille déjà en étroite collaboration avec l’équipe de vétérinaires qui officiera pendant l’évènement bien sûr.

Plus concrètement, quelles sont vos missions avant et pendant l’évènement ?

Avant l’évènement, nous avons du « pain sur la planche » puisque nous devons réfléchir à la mise en place de cliniques temporaires sur chacun des sites de compétition, gérer la commande des médicaments afin de soigner les chevaux, former les équipes et les coordonner afin qu’elles fonctionnent bien, assurer la communication avec les réseaux de l’état et le RESPE (Réseau d’Epidémio-surveillance des Pathologies Équines) afin de connaître et surveiller la situation des maladies infectieuses dans le monde entier etc…

Pendant l’évènement, nous devrons gérer les urgences bien sûr, mais nous devrons surtout tout mettre en œuvre pour le bien-être des 1 000 chevaux de compétition et des 350 chevaux d’animations : les accueillir, les soigner, et nous assurer qu’ils soient en bonne santé afin qu’ils puissent faire du sport à haut niveau dans les meilleurs conditions possibles. Ce sont de vrais athlètes et il faut les traiter tel quel !


Combien serez-vous pour accomplir toutes ces missions pendant les Jeux ? L’équipe de vétérinaires est-elle déjà recrutée ?

L’équipe des vétérinaires est déjà en place, et ils seront nombreux pour garantir le bien-être de tous les chevaux participant à la compétition.

Il y aura tout d’abord 26 vétérinaires officiels FEI gérant les 8 disciplines officielles, avec 6 vétérinaires pour les épreuves de Dressage, de Saut d’Obstacles, de Reining et de Voltige, 6 vétérinaires pour le Concours Complet d’Équitation, le Para-Dressage et l’Attelage, et 14 vétérinaires FEI pour gérer l’Endurance !

Il y aura également environ 65 vétérinaires traitants. Ces derniers devront contrôler les chevaux à l’arrivée afin d’être sûr qu’ils arrivent en bonne santé. Il y aura 3 cas de figure ici. Si tout va bien, les chevaux seront emmenés directement aux écuries. S’il y a des problèmes mineurs, les vétérinaires les garderont à part et les surveilleront afin de vérifier que leur état ne se détériore pas. Si des signes plus graves sont décelés, le cheval devra partir dans une clinique à l’extérieur.

Les échographies et les radios seront faites par 12 vétérinaires imageurs venant de la CIRALE (Centre d'Imagerie et de Recherche sur les Affections Locomotrices Équines), l'un des trois sites de l'École nationale vétérinaire d'Alfort, situé à Goustranville dans le Calvados. Pendant les 2 semaines de compétition, le Professeur Jean-Marie Denoix fermera le CIRALE afin de mettre son équipe à disposition des Jeux !

Toute cette équipe sera renforcée pour 2 épreuves clés, puisque 15 vétérinaires supplémentaires seront mobilisés le jour du cross du Concours Complet d’Équitation (qui aura lieu le samedi 30 août au Haras National du Pin), et 11 vétérinaires  officieront sur le marathon d’attelage le 6 septembre à l’Hippodrome de la Prairie de Caen.

En plus de toute cette équipe, 6 vétérinaires du Laboratoire d’Analyse LABEO Frank Duncombe feront des analyses plus poussées (hématologie ou biochimie par exemple) avec du matériel très spécialisé. Ces vétérinaires seront disponibles dans la journée, et des étudiants formés seront mobilisés la nuit afin de pouvoir utiliser le matériel 24h/24.

Ces vétérinaires se relayeront avec 70 étudiants afin qu’il y ait au moins 1 personne sur place sur chaque site 24h/24. (…)

Allez-vous fournir des services et du matériel « insolite » pour garantir le bien-être des chevaux ?

Tout à fait, nous avons par exemple des balances comme pour les boxeurs ! Il est très important de peser les chevaux à leur arrivée notamment, car le voyage est souvent long, et ils perdent souvent du poids. Nous aurons aussi des stérilisateurs de foin pour enlever la poussière du foin, ou encore des pièges à moustiques naturels bio (notamment à l’Hippodrome de La Prairie)… Nous avons affaire aux meilleurs chevaux du monde, nous allons donc tout mettre en œuvre pour qu’ils soient au top de leur forme le jour J !

Source : Jeux Équestres Mondiaux Alltech FEI 2014

 

*Après avoir étudié la médecine sportive appliquée aux chevaux de course, Anne est actuellement Maître de conférence à Oniris (CISCO), l’école nationale vétérinaire de Nantes spécialisée en médecine interne pour les chevaux.