RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Le monde du cheval à son meilleur

Yannick PATELLI ,

Bromont International

Les week-ends du 10 au 13 juillet, du 16 au 20 juillet, et du 23 au 27 juillet prochains se tient à Bromont, l’évènement International Bromont. Il s’agit de l’évènement hippique le plus important à l’est du Canada et cela depuis 38 ans. La compétition a, au fil des ans, fièrement accueilli des milliers de cavaliers de partout dans le monde.

Roger Deslauriers, à la tête de l’évènement Bromont International, a tenu à rappeler à La Vie Agricole que le cheval de course ce n’est pas toute l’industrie du cheval : `` Il y a aussi les chevaux de compétition, de loisirs et de tourisme qui représentent une grande partie``

Le lien du monde du cheval avec l’agriculture s’est distancé au fil des années. Pourtant comme le rappelle Yan Turmine de la compagnie Bélisle Nutrition Animale : ``C’est un secteur important de la nutrition animale, le 3e après le porc, la volaille et la vache laitière avant le bœuf.``

Roger Deslauriers ajoute lors de notre rencontre: ``On a la chance d’avoir un nouveau ministre de l’Agriculture au Québec qui aime les chevaux. Concernant l’industrie du cheval de course, il faudrait redonner le goût au monde du pari, comme l’esprit du PMU en France où tous et chacun vont jouer aux courses en misant sur des chevaux tout en allant au dépanneur. Ils ont gardé en France l’aspect affectif du cheval de course. ``

Pour ce qui est de International Bromont, M.Deslauriers veut bâtir un centre national pour l’excellence du sport équestre sur les terrains du site olympique de 1976. ``Ce sera le premier au Canada.``, de dire Roger Deslauriers. Par ailleurs il espère obtenir les Jeux Équestres Mondiaux en 2018. Le budget de 70 millions de dollars serait comme ailleurs dans le monde partagé entre le public et le privé mais garantirait au Québec des retombées économiques non négligeables. En attendant 2018, International Bromont est assurément une place de choix cet été. Nul doute que quiconque dans l’industrie du cheval veut développer sa visibilité dans les années à venir devra penser passer par Bromont, qui reste le site principal du cheval au Québec.