RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

En Montérégie, Jean Garon est admiré !

LVA ,

Propos recueillis par Sébastien Lacroix

Il a stimulé la performance des agriculteurs
``Je me souviens de l’avoir rencontré quand il était venu chez mon père pour faire une démonstration de semis dans un de nos champs devant les journalistes en compagnie de René Lévesque et Jean-Pierre Charbonneau, en 1982. On dit souvent que Jean Garon a été le meilleur ministre de l’Agriculture parce que c’est celui qui a stimulé les agriculteurs vers la performance et qui a fait connaître l’agriculture aux citadins de par sa personnalité flamboyante. Comme producteur de grains, ce que je retiens des politiques qu’il a apportées, c’est l’aide financière à l’entreposage. Plutôt que d’être à la merci des grands acheteurs, les producteurs ont pu étaler leur vente sur toute l’année pour profiter de meilleurs prix``.
Jocelyn Michon, précurseur de l’agriculture écologiquement intensive, La Présentation


Un gars de terrain
``Comme je suis plutôt jeune (28 ans), j’en ai surtout entendu parler par mon grand-père. Il avait eu la chance de le rencontrer et il en était resté très impressionné. Il en parlait comme le plus grand ministre de l’Agriculture que le Québec a connu : un gars de terrain, facile d’approche et qui était très impliqué. Sa plus grande contribution a été la loi sur la protection du territoire agricole. Ce n’est pas parfait, mais quand on se promène à l’extérieur du Québec on peut voir que ça fait une différence``.
Billy Beaudry, associé Ferme Beau-Porc, Saint-Valérien-de-Milton