RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Soleno Recyclage: ``La meilleure nouvelle du Québec cette année`` Yvon Picotte

Yvon PICOTTE ,

Yvon Picotte, ancien ministre de l'agriculture, président de RCM et chroniqueur à La Vie Agricole

On peut dire qu’un an après l’acquisition par Soleno de 60 % des actions de l’usine de Yamachiche du groupe RCM, les perspectives d’avenir sont prometteuses.Lors de la conférence tenue le 12 novembre dernier pour l’annonce de la nouvelle filiale de Soleno, Soleno recyclage (ex RCM), Yvon Picotte, chroniqueur à La Vie Agricole, ancien ministre de l’agriculture et président de RCM était très en verve.

`` Si le Québec est morose parfois, c’est heureux chez Soleno et ce matin on vous annonce la meilleure nouvelle du Québec pour l’année : Le sauvetage de 200 emplois grâce au partenariat RCM et Soleno.`` a dit M.Picotte.

Il a rappelé qu’il y a un an et demi RCM était sur le point de fermer. ``Quinze mois après, on travaille sept jours sur sept  et 24h/24h. Je remercie, a-t-il dit, sourire en coin, mes amis péquistes qui étaient au gouvernement lorsque le problème est survenu et tous nos employés de nous avoir appuyés. C’est grâce à vous qu’on a eu le ``gots`` d’aller plus loin``. Il a aussi vivement remercié Alain Poirier, directeur général de Soleno : `Lorsqu’on était en difficulté, il a  accepté une offre pas évidente. Je lui ai dit, achètes-nous du matériel qu’on va te livrer plus tard. Il a dit oui et c’est grâce à lui qu’on est là aujourd’hui`, de dire Yvon Picotte.

Projet audacieux

L’ancien ministre n’a pas manqué non plus d’écorcher un peu les banques au passage en rappelant que cette fois-ci elles ont joué leur rôle :``Je ne suis habituellement pas le plus grand ami des banques. J’ai toujours eu peur des gens qui te prêtent un parapluie quand il fait beau et qui te le reprennent quand il pleut.``, a-t-il dit.

``Ce projet pilote est audacieux. La réunion du privé et d’une OSBL c’est pas tous les jours qu’on voit cela.``  de conclure Yvon Picotte.

Alain Poirier a, quant à lui,  rappelé qu’il utilisait les services de RCM su préalable et qu’il avait préféré aider un fournisseur québécois que de s’approvisionner en Ontario ou aux États-Unis pour la matière plastique servant à la construction de ses tuyaux de drainage. C’est à la fois pour nous une occasion d’affaires et un projet social auquel on croit. ``Il a  rappelé que la problématique du plastique est d’importance au Québec. Juste chez Soleno, le recyclage c’est 70 millions de contenants qui sont transformés par année au Québec``.

C’est ainsi que Soleno verra grandir à ses côtés l’ex RCM rebaptisée, Soleno recyclage.