RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Les ministres Québec/Ontario partenaires

LVA ,

Le 14 novembre dernier, Jeff Leal, ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario, et Pierre Paradis, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, se sont rencontrés pour intensifier la collaboration entre les deux provinces en vue de stimuler leur économie et renforcer leur partenariat sur des priorités communes.

 

Les ministres Leal et Paradis ont discuté d'un plan d'action pour les marchés intérieurs et d'exportation en croissance. Des efforts conjoints en vue du Salon international de l'alimentation (SIAL) qui se tient annuellement en alternance entre Toronto et Montréal seront déployés. Les ministres reconnaissent l'importance de miser sur les exportations. Une participation au « Private Label Manufacturers Association Trade Show » qui se tiendra à Chicago en 2015 de même que la possibilité de missions commerciales internationales conjointes seront envisagées.

Les ministres ont indiqué que le gouvernement fédéral doit donner suite à son engagement de compenser le secteur laitier dans le contexte de l'Accord économique et commercial global Canada-Union européenne. Les ministres ont également demandé au gouvernement fédéral de préciser ses intentions relativement à l'attribution de nouveaux quotas d'importation de fromage, en accordant la priorité aux parties les plus touchées, tout en  favorisant la croissance du secteur fromager. Tel qu'entendu en juillet dernier à Winnipeg, à l'occasion de la rencontre fédérale, provinciale et territoriale des ministres de l'agriculture, les ministres Leal et Paradis ont réitéré leur appui au système de gestion de l'offre et ont demandé au gouvernement fédéral d'inclure la réciprocité des normes dans les négociations commerciales.

Les ministres ont convenu de la nécessité de se soucier des préoccupations des consommateurs dans les secteurs de l'agriculture et de l'alimentation. Cela implique que le gouvernement et l'industrie devront démontrer du leadership pour répondre aux préoccupations en ce qui a trait au droit des consommateurs d'être informés, la sécurité alimentaire, les changements climatiques, le bien-être animal et la santé des abeilles. Les ministres ont discuté des problématiques reliées à la capacité d'abattage dans les régions plus au nord et des moyens de les résoudre.

Les deux provinces forment la plus grande région économique du Canada et comptent une population de 21,8 millions d'habitants. Elles contribuent aussi de façon importante au PIB du pays dans le secteur de la transformation des aliments et des boissons, leur contribution représentant 68 % ou 18,7 milliards de dollars. De plus, elles comptent pour 36 % du PIB dans le domaine de l'agriculture primaire, soit 8,1 milliards de dollars. Une collaboration plus étroite en matière d'agriculture et d'alimentation s'appuie sur la volonté des premiers ministres des deux provinces de stimuler la croissance de leur économie tout en favorisant les retombées pour le Canada. « Je suis heureux de travailler de pair avec nos partenaires du Québec en vue d'assurer la croissance de nos économies, de créer des emplois et de prospérer ensemble. C'est en renforçant notre relation que nous serons à même de réaliser de réels progrès dans des dossiers importants aux yeux de la population dans la vie de tous les jours. » a déclaré, Jeff Leal, ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario

« Nous sommes heureux de collaborer avec notre partenaire ontarien afin de faire valoir nos positions communes. Nous sommes tous deux déterminés à maintenir notre appui à la gestion de l'offre et à répondre aux préoccupations des consommateurs. » de dire, Pierre Paradis, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec

EN BREF

·        Les provinces du Québec et de l'Ontario forment la région économique la plus importante du Canada. En effet, elles comptent 21,8 millions d'habitants et représentent environ 56 % du produit intérieur brut (PIB) total du pays.

·        En 2013, la valeur totale des exportations canadiennes se chiffrait à 471,9 milliards de dollars. Sur ce montant, la contribution de l'Ontario totalisait 189,9 milliards de dollars et celle du Québec, 66,1 milliards de dollars.

·        En 2013, la valeur totale des exportations agroalimentaires canadiennes s'élevait à 50,8 milliards de dollars. Sur ce montant, la contribution de l'Ontario totalisait 11,9 milliards de dollars et celle du Québec, 6,1 milliards de dollars.

·        Ensemble, l'Ontario et le Québec représentent près de 38 % des recettes monétaires agricoles de la production agricole primaire et presque les deux tiers des recettes issues de la transformation des aliments au Canada.

·        Les secteurs à offre réglementée de l'Ontario et du Québec comptent pour environ les deux tiers (65,1 %) des recettes monétaires à la ferme du Canada.