RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Une belle saison de salons 2014-2015: Le SIMAQ reste le plus populaire

Yan TURMINE, agr.,

La saison des salons s’est terminée fin janvier avec la clôture du salon de la machinerie agricole à Québec ( SIMAQ). Cette année la saison a commencé un peu plus de bonne heure avec la première édition du suprême laitier du 5 au 8 novembre 2014, suivie d’un petit nouveau, le Porc show le 9 décembre pour finir avec les deux classiques, le salon de l’agriculture à St-Hyacinthe et le salon des salons de la machinerie agricole du Québec à Québec. 

Le Salon de la machinerie agricole de  Québec reste le salon le plus populaire, avec presque 25.000 visiteurs. Il est aussi le plus gros en superficie. Quelques déceptions à St-Hyacinthe, malgré beaucoup de nouveautés, notamment lors du Suprême laitier qui pour sa première édition a su mobiliser les gens de génétique par la présentation d’un nombre record de participants.  Au niveau assistance, c’est un peu plus de 5000 visiteurs qui ont franchi les portes. Pour les kiosques d’exposants, l’assistance a été cependant plus que décevante, les activités de jugement d’animaux et les conférences ont eu plus de succès.  Pour le salon de l’agriculture de Ste-Hyacinthe en janvier, malgré plus d’espace, avec deux nouveaux pavillons, le nombre de visiteurs est resté stable à un peu plus de 10.000 visiteurs. Le porc show à Québec fut une belle surprise, bien qu’étant de moins grande d’envergure en termes de visiteurs, un peu moins de 1000, il a su présenter une variété  d’activités en une seule journée :  conférences , kiosques et soirée.

Cette année confirme encore la popularité des salons agricoles. Il reste le lieu privilégié pour le producteur pour s’informer et se divertir en même temps. Il est d’ailleurs impressionnant de voir la quantité d’information de pointe disponible à ces salons. Sans rien ôter à la grosse machinerie qui reste le roi de ces salons, les systèmes d’automatisation sont de plus en plus de grandes vedettes, guidage par satellite, surveillance des cultures à l’aide de drone, robots de traites et autres robotiques. L’internet semble être devenu un outil important pour les visiteurs, plusieurs visiteurs consultent sur internet avant de venir voir en vrai au salon.

La plupart des salons, en plus d’être d’immenses salles de montre, proposent à leurs visiteurs des conférences et des activités de divertissements. Pour plusieurs, le salon de la machinerie agricole de Québec est une excellente occasion de prendre une petite vacance à Québec. Le Porc Show a su mobiliser le monde de la production porcine en offrant plusieurs activités sous le même toit. Cette offre accrue des salons est cependant tout un défi pour les organisateurs, il faut plus d’espaces, les listes d’attentes pour avoir un kiosque existent pour à peu prés tous les salons, cela nécessite plus de stationnements et plus d’hôtels, etc.  De gros investissements ont été faits par les salons au Québec, ce qui en démontre leur réel  dynamisme.

Sans rien ôter aux organisateurs et promoteurs, le dynamisme des salons agricoles est un reflet du dynamisme et de la diversité du secteur agricole. Le succès que connaissent nos salons au Québec, traduisent très bien le dynamisme et la diversité des entrepreneurs agricoles qu’ils soient exposants ou visiteurs.    

La Vie Agricole

Météo media

Publicités

Distribution

 

 

Abonnement

Nous contacter

Conditions d'utilisation