RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Stop Oléoduc plus virulent que jamais!

LVA ,

Stop Oléoduc se mobilise depuis des mois. À la suite de la fuite d’informations survenue fin 2014, sur la stratégie de communication de TransCanada élaborée par la firme Edelman, les membres des comités STOP oléoduc et les Pétroliques Anonymes affirment ne pas être vraiment surpris, mais choqués de voir jusqu’à quel point TransCanada est prête à tout pour faire accepter son projet. « Nous aurions vraiment préféré des débats publics francs et ouverts plutôt que cette guerre sournoise » affirme Anne-Céline Guyon, porte-parole des comités STOP oléoduc du Grand-Québec. 

L’université de Rimouski sous surveillance

En ce qui concerne l'idée d'investir dans une université afin de redorer son image, le projet est déjà sur la table à l'ISMER de Rimouski, prétend le comité Stop-Oléoduc, où TransCanada voudrait assurer le financement d’une chaire de recherche[i]. Le comité s’inquiète quant à l’indépendance des chercheurs dans un tel contexte de financement. «L’entreprise pipelinière a réalisé des levés géophysiques dans l'habitat essentiel du béluga en avril dernier sans respecter une zone de protection  suffisante et sans avoir toutes les autorisations[ii]», de dire Simon Côté, porte-parole du comité STOP OLÉODUC Kamouraska qui ajoute : « C’est plutôt pathétique comme tentative de la part de l’entreprise et nous espérons que l'Université de Rimouski ne se laissera pas prendre au jeu »

 

[i] Radio-Canada.ca.  Une chaire de recherche sur le béluga financée par TransCanada? Le 7 novembre 2014 [http://ici.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2014/11/07/001-transcanada-financement-chaire-etude-beluga.shtml]

[ii]  Radio-Canada.ca. Travaux à Cacouna : Québec sommé de poursuivre TransCanada, 29 octobre 2014 [http://ici.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2014/10/29/006-cacouna-travaux-transcanada-zone-exclusion-belugas.shtml]