RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

15 ans, L'âge du courage de vaincre: Tout le monde lit La Vie agricole

Yannick PATELLI ,

La Vie Agricole a 15 ans. L’équipe actuelle est à la barre de la direction depuis 2006 et notre média est fier d’être devenu le journal agricole de référence de par son intérêt à développer toutes les opinions sur les grands enjeux agricoles du Québec et du Canada.

Notre journal s’est fait un devoir au fil des ans de chérir la liberté d’expression et de devenir le médium dans lequel chacun se sent à l’aise de promouvoir son opinion. Jean Garon, le ministre de l’agriculture du Québec qui est celui qui a gardé sa charge le plus longtemps, avait acquis une véritable reconnaissance auprès des producteurs et de la population en général. Il a vite compris que notre journal représentait l’avenir. Il y a collaboré dès 2009. Il nous disait souvent : Vous avez un outil incroyable entre les mains pour faire évoluer l’agriculture au Québec. En 2013, il réalisait avec nous ses mémoires politiques : Pour tout vous dire. La confiance était totalement acquise. De mois en mois, et de plus en plus notre choix de la libre-expression plait et tout le monde lit La Vie Agricole.

Tout le monde veut écrire dans La Vie Agricole

Depuis, au-delà des experts agricoles, associés à notre média, Yan Turmine et Nathalie Gentesse, se sont joints nombre de personnalités reconnues dans leur domaine respectif : Tout le Monde veut écrire dans La Vie Agricole : Yvon Picotte, lui aussi ancien ministre de l’agriculture au franc parler; Stéphane D’Amato, expert du marché des grains; Pierre M.Nadeau, expert du marché laitier et récemment Mathieu-Bock-Côté, auteur, sociologue très présent comme chroniqueur dans les médias depuis quelques années. Tous reconnaissent que notre média est en train de tracer un avenir libre pour les producteurs de demain. Ce mois-ci, deux collaborations spéciales s’ajoutent à nos chroniqueurs réguliers  avec la participation de Jacques Brassard et Mario Dumont.

En cette période ``Charlie``, où un peu tout le monde s’est référé au triste carnage survenu à Paris dans les locaux de Charlie-Hebdo, il est important de rappeler que même au Québec la liberté d’expression n’est pas toujours acquise. Nombre d’intervenants du monde agricole n’hésitent pas à nous appeler pour passer leurs messages qui sont interdits de publication ailleurs.

L’influence que certaines organisations cherchent à maintenir sur les décideurs continue de cacher bien des vérités mais une équipe aguerrie de journalistes professionnels travaille ardemment à La Vie Agricole pour vous servir toute la juste l’information.