RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Retour en piste de Pronovost

Yannick PATELLI ,

Ce matin, le 13 février 2015, le ministre de l’agriculture, Pierre Paradis s’annonce à l’écoute à la relève et fort probablement à l’écoute de tous les courants de pensée au sein de l’agriculture.

Le retour de Pronovost

Il nomme Jean Pronovost à la tête d’un processus de large consultation des jeunes agriculteurs à travers le Québec. Jean Pronovost que La Vie agricole rencontrait en toute exclusivité l’automne dernier, est connu pour son célèbre `` Rapport Pronovost`` rédigé en 2008 dans lequel il recommandait entre autre chose de mettre fin au monopole syndical. La particularité de cette annonce tient donc aussi dans le fait que les jeunes producteurs qui seront rencontrés seront choisis par le syndicat officiel L’Union des producteurs agricoles mais aussi par les deux organisations en quête de reconnaissance officielle, L’Union paysanne et Le Conseil des entrepreneurs agricoles.

Un pas de plus vers le pluralisme ?

Doit-on voir cette démarche comme un pas de plus du ministre en charge de l’agriculture vers le pluralisme syndical de plus en plus souhaité dans les campagnes. Pluralisme aussi déclaré maintenant nécessaire à plusieurs reprises dans nos pages par le défunt célèbre ministre Jean Garon qui était également comme vous le savez notre chroniqueur vedette depuis 2009 jusqu’à son décès le 1er juillet dernier. Pluralisme souhaité par plusieurs personnalités dont récemment encore dans nos pages, l’ancien Premier ministre Bernard Landry.

Un geste vers la relève

À l’heure où les débats sont multiples que ce soit sur le thème de l’accaparement des terres ou de la gestion de l’offre quoi de mieux que d’aller à la rencontre directe des producteurs et cela sans filtre. Le ministre souhaite établir un dialogue direct avec les principaux intéressés. Il veut s’appuyer sur leur vécu pour bien cerner les obstacles et identifier les pistes de solutions qui seront les plus prometteuses. M. Pierre Paradis se dit sensible aux obstacles qui freinent la relève agricole. Ainsi, après l’annonce de deux nouvelles mesures pour encourager la relève lors de la dernière mise à jour économique, le ministre annonce aujourd’hui qu’il mandate monsieur Jean Pronovost afin d’aller à la rencontre, dans les régions du Québec, des jeunes agriculteurs qui sont en situation de démarrage. ``L’avenir de l’agriculture québécoise exige qu’on lui assure une relève de qualité, suffisante en nombre, compétente et motivée`` affirme le ministre Paradis.

Au terme de ces rencontres, monsieur Pronovost dressera un inventaire de tout ce qui constitue un obstacle à la relève et transmettra au ministre son analyse ainsi que les recommandations qu’il jugera pertinentes.