RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Avis public

``Je ne déplore pas le choix des trois organisations``, Pronovost

Yannick PATELLI ,

Suite à l’annonce du ministre Paradis de nommer Jean Pronovost comme responsable d’un nouveau rapport sur la relève en agriculture, La Vie agricole, a échangé ce matin avec le principal intéressé, Jean Pronovost.

Jean Pronovost est très fier d’initier ce nouveau mandat. ``Il s’agit pour moi d’aller aux sources et d’entendre ceux qui vivent des expériences de relève, expériences heureuses et réussies, expériences encore en planification, expériences ayant subies des échecs, afin de dresser un portrait à remettre au ministre Paradis en octobre prochain.``, de dire Jean Pronovost

M.Pronovost reconnait que cette démarche du ministre Paradis s’inscrit bien dans la suite de son rapport de 2008  mais ne tient pas à commenter le choix de celui-ci : `` Ce n’est pas mon rôle, ce que je peux vous dire c’est que ça prend une bonne relève compétente et motivée et le ministre s’intéresse à ce phénomène.``

Comme les jeunes producteurs, selon la commande du ministre, devront être choisis par les trois organisations représentatives du milieu agricole (le syndicat officiel, L’UPA; et les deux organisations en quête de reconnaissance officielle, L’Union paysanne et le Conseil des entrepreneurs agricoles), même M.Pronovost ne sait pas encore vers quels producteurs il ira à la rencontre.

Sur le principe de demander aux trois organisations plutôt qu’au seul syndicat officiel de déterminer quels jeunes rencontrer, M. Pronovost ne souhaite pas commenter lorsque nous lui demandons si cela est un signe que le Québec est sur la voie de reconnaitre le pluralisme syndical : `` Je ne peux répondre à cela. Vous devez interroger le ministre. Ce que je peux dire, c’est que je ne déplore pas le choix qu’il a fait.``