RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Pour Girouard, L’UPA manque d’humilité !

Yannick PATELLI ,

«Dire qu'ils connaissent les solutions à la relève alors qu'ils ont contrôlé la Financière, le CDAQ et autres institutions et que nos fermes ont disparu chaque jour explique peut-être pourquoi on tourne en rond !», a déclaré Benoit Girouard, président de l’Union paysanne à La Vie agricole ce matin.

Il rappelle que L'Union paysanne représente une vision de l'agriculture, et il ajoute : «Pas toute la vision, tout comme on représente  une portion des agriculteurs pas tous les agriculteurs»

Une portion importante de la relève hors UPA !

Il faut avoir l'humilité de le dire, idem pour l'UPA. Actuellement une portion importante de la relève agricole se retrouve à l'extérieur de l'UPA. Elle est entre autre dans l'Union paysanne, mais aussi dans rien du tout. Pour le président de L’Union paysanne : «On ne peut faire l'économie de cette discussion qui permettra justement de sortir des syndicats pour aller à la source».

Envoyez Pronovost chez nous !

«Une chose est sûre, nous avons reçu dans les heures qui ont suivi cette annonce une dizaine de courriel de gens de la relève agricole qui nous disent : ``Envoyez Pronovost chez nous, j'ai plein de chose à lui dire``», de confier Benoit Girouard à La Vie agricole. Il a ponctué son propos de ce conseil à l’organisation officielle actuelle de la relève : «Et la FRAQ ne devrait pas rater cette opportunité. Le ministre ne va arrêter d'avancer par ce que Jean Pronovost est en consultation».

 

Source de la photo : www.oieblanc.com