RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

L’UPA à la défense de ses membres !

Jean-Pierre LEMIEUX ,

 

L’ UPA bouge dans le dossier de l’Office national de l’énergie. Le syndicat demande à l’ONE de suspendre le processus d'inscription des intervenants.

Dans une lettre adressée (le 9 février) à l'Office national de l'énergie, dont La Vie agricole a pris connaissance, le président de l'Union des producteurs agricoles, M.Marcel Groleau « demande à l’Office de suspendre le processus d’inscription des intervenants, de même que celui du PAFP (Programme d’aide financière aux participants), jusqu’à ce qu’Énergie Est ait terminé son analyse sur la présence d’un terminal maritime québécois et l’emplacement des stations de pompage dans son projet. Ainsi, toutes les personnes qui pourraient être touchées pourraient participer pleinement aux audiences. Il en va de la légitimité des processus de l’Office », écrit-il.

Comme Plusieurs aspects du projet restent encore à déterminer, notamment l’emplacement des stations de pompage qui auront un impact sur des superficies assez importantes » (et même toucher de nouveaux propriétaires), M. Marcel Groleau estime qu'il faut un délai.

Ces analyses arriveront probablement après les périodes d'inscription  fait-il  valoir : « Ces nouveaux propriétaires ne pourront se faire entendre par votre organisme ni se prévaloir des avantages offerts par le Programme. L’Union estime que cette situation est inéquitable pour les propriétaires qui pourraient être touchés par ces modifications ».de dire M.Groleau