RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Harper clairement en faveur d’ un maximum de libre-échange

LVA ,

L'accord économique et commercial global (AECG) conclu avec l'UE permettra au Canada d'avoir accès à un marché de 500 millions d'habitants dont le produit intérieur brut (PIB) atteint 17 000 milliards $. Stephen Harper a toujours dit qu’il s’inscrivait dans la lignée d'une autre importante entente commerciale comme l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), conclu sous le leadership du gouvernement conservateur de Brian Mulroney.

Dans un discours tenu à Montréal en novembre 2013, Stephen Harper disait, selon ce qu’avait rapporté La Presse à l’époque : «Dans les premières ententes de libre-échange avec les États-Unis et l'Amérique du Nord, tout comme dans les récentes négociations avec l'Europe, le Québec et les Québécois, et en particulier Montréal (...) ont joué un rôle crucial»

Harper soulignait alors le rôle important de l'ex-premier ministre Jean Charest, ardent défenseur du traité, qui disait-il, l'a «agressivement appuyé dès le début».