RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

FCC, oui au SIMAQ

Yannick PATELLI ,

FCC (Farm Crédit Canada - Financement Agricole Canada), banque publique créée en 1959, a vu le jour nous dit, André Blouin, directeur de district, rencontré au SIMAQ 2015, ``parce qu’à l’époque les agriculteurs avaient beaucoup de difficulté à se faire financer par les institutions bancaires privées``.`` Il faut comprendre qu’à cette époque, le domaine était moins industrialisé et on voulait par le biais de la FCC créer un financement stable.`` de dire celui-ci.

La FCC vit de fonds du gouvernement fédéral mais a aussi le droit de se financer par des emprunts sur le marché financier. La valeur d’investissement de la FCC dans le monde agricole et agroalimentaire est à hauteur de 27 milliards à travers le pays dont 3 milliards au Québec.

Public et privé, compétition et partenariat

``C’est sûr que nous sommes en compétition avec les banques privées, de dire M.Blouin. Mais nous sommes aussi dans certains dossiers partenaires et l’on partage les risques.`` Pour ce qui est de participation en capital de risque, si les banques privées sont plus frileuses et qu’elles font appel à des partenaires ou des fonds dans lesquels elles investissent, la FCC a quant à elle un département  de capital de risque notamment pour accompagner l’industrie agroalimentaire.

La FCC pour assurer un meilleur service à ses clients assure du financement par le biais de fournisseurs de machinerie ou d’intrants de manière à limiter les intermédiaires. FCC est commanditaire majeur du SIMAQ, ainsi que de deux autres salons agricoles au Québec.

Nul doute que la présence de plus de 26 000 personnes au dernier SIMAQ à Québec incitera ces deux banques privée et publique, la Banque nationale et la FCC à développer dans le futur leur partenariat avec le plus gros salon de machinerie au Québec.