RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Faillite Savoura, le Mexique pas seul en cause !

LVA ,

On apprenait ces dernières semaines que le producteur  des tomates Savoura et des serres du Saint-Laurent a perdu plus de 6 millions en deux ans. De son côté, André Michaud, accompagnateur d’entreprises agroalimentaires en développement des affaires confiait le 28 février dernier à La Presse : `` Ça serait dommage que ça passe à des intérêts ontariens.`` et il suggérait même au quotidien: `` Avec les surplus d’électricité que l’on a au Québec, je ne comprends pas que le gouvernement ne propose pas un tarif plus bas aux producteurs serricoles pour combler le retard sur l’Ontario.``

Toutefois, le propriétaire des productions horticoles Demers, M.Demers a confirmé à Radio-Canada, le 3 mars au matin, dans l’émission de Claude Bernatchez,  être intéressé pour la reprise des serres du Saint-Laurent et de la marque Savoura. M.Demers précisait quant à lui que le tarif actuel permet de produire convenablement si la gestion est bien menée.

Benoit Désilets, directeur général de l’association des producteurs maraichers du Québec a quant à lui confié à La Vie agricole : ``Je pense que les difficultés financières sont principalement attribuables à une très mauvaise expérience financière d’un démarrage d’un complexe au Mexique et en Mauricie. Savoura a cessé ses activités au Mexique et est toujours en litige (2M$) contre  la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie concernant du bio gaz``.