RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Un début d'année en mouton, le lion n'est peut-être pas loin!

Stéphane D'AMATO ,

Le prix du maïs de mars à Chicago est sorti de son corridor $4,20 / $4,40 pour transiger à $4,43 en date du 10 février. Le prochain niveau de résistance est à $4,50. Le maïs de décembre pour la nouvelle récolte transige en haut de $4,50 et devra monté en haut de $4,60 pour espérer se rapprocher de $5,00.

En février et en mars, le marché se nourrira des résultats des rendements des récoltes de maïs et de soya de l’Argentine et du Brésil au fur et à mesure que les battages progressent. Aussi, il y aura beaucoup d’anticipation sur la prévision d’ensemencement américaine du USDA le 31 mars prochain. Les conditions climatiques dans le Corn Belt font déjà l’objet d’inquiétude puisque le manque de neige en ce moment occasionne un stress hydrique potentiel au moment des semis.

Le rapport du USDA du 10 février indiquait une baisse de l’inventaire de maïs au niveau de 1,481 milliards de boisseaux, ce qui constitue un facteur qui supporte le prix de la récolte 2013. Le rapport a été neutre pour le soya donc l’inventaire reste inchangé mais extrêmement bas considérant les exportations robustes vers la Chine.

Au Québec, les ventes de maïs ont été appréciables en janvier, ce qui est une bonne nouvelle puisqu’on doit sortir du maïs par les Ports du St-Laurent à raison d’environ 70 000 par mois pour vendre le surplus de la récolte 2013 d’ici septembre prochain.

La baisse de 5 cents du dollar canadien en janvier combiné à une légère hausse du prix à Chicago ont contribué à une hausse des prix locaux pour le maïs et le soya de la vieille récolte. Le dollar à US$0,90 contribue aussi à obtenir les bases élevées que notre service de courtage CÉRÉALIS a offert aux producteurs de grain qui nous font parvenir leurs coordonnées. Avec ces bases, des prix de $200 et plus sont maintenant atteints.

Le mois de février ne devrait pas apporter beaucoup de surprises en terme de prix. Je crois que le marché de Chicago se prépare à plus d’action à partir du mois de mars avec des mouvements de prix dans les 2 directions. Il faut avoir des objectifs de prix à Chicago qui sont précis pour pouvoir capturer les opportunités quand elles viendront.

Le marché est dans une époque d’extrême volatilité. Le printemps ou l’été apportera assurément des hausses et des baisses sévères dans le prix du maïs et du soya à Chicago. Les producteurs de grains doivent avoir un plan dans lequel ils devront capturer les hausses en limitant les risques sur des baisses potentielles.

FORMATION SUR LES BASES, LE MARCHÉ DE CHICAGO ET LES PRIX POUR 2014

Venez apprendre à vendre votre maïs et soya avec des bases, à utiliser le marché de Chicago, à calculer le prix en marché d’exportation et à trouver les meilleures opportunités de vente.

Une journée seulement. La dernière avant 2015. Gratuit. À Beloeil au bord de l’autoroute.

Inscription obligatoire.

DATE: 12 mars 2014
LIEUX: Hotel Rive Gauche, 1810 boul. Richelieu, Beloeil, sortie 112 de la A-20
HEURE: 8h30 à 16h00
COÛT: gratuit, le repas est au frais du participant

Pour vous inscrire, par téléphone à 450-339-3415 ou par courriel à stephane@axis.ca:
- votre nom
- nom de la ferme
- adresse
- téléphone cellulaire
- adresse de courriel