RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Ça se complique pour la récolte de 2014!

Stéphane D'AMATO ,

Le 31 mars dernier, le USDA a dévoilé sa prévision des semis ce printemps et les inventaires de grain au 1 mars. Voici le résultat.

Au 7 avril, les grains sur le marché à terme de Chicago sont sur une tendance haussière depuis la publication de ces chiffres. Le USDA a surpris le marché en annonçant des superficies de maïs plus basse que le marché s’attendait et des inventaires de vieille récolte plus bas que prévu. Et quoique les chiffres pour

Les marchés du maïs et de la fève de soya à Chicago sont assis sur une solide base.  La combinaison des problèmes d’inventaire et de températures froides supporte les prix sur le marché de Chicago. Il faudra un été presque parfait pour que les rendements soit haut en maïs (160 bu/acre et plus) pour compenser la baisse de superficies et haut en soya aussi (44 bu/acre et plus) pour rebâtir l’inventaire américain.
le soya étaient légèrement négatifs, l’inventaire de vieille récolte de soya est si basse que le marché semble craindre qu’il ne sera pas suffisant pour se rendre aux battages. De plus, on sait déjà qu’une trentaine de navires de soya brésilien ont trouvé preneur aux USA.

Tous autres facteurs étant constant, les prix seront à la hausse à cause de l’incertitude météo, facteur critique pour obtenir des récoltes de maïs et de soya qui permettront aux américains de maintenir les ventes en Asie, un marché en croissance constante.

À Chicago, le prix de la vielle récolte de fève soya visitera bientôt le niveau de $16 le boisseau et celui du tourteau de soya celui de $500 la tonne courte. Le maïs sera en constante progression vers $6 le boisseau. Tout ça jusqu’à temps que la météo soit assez favorable pour enlever un peu de pression sur les prix.

Le prix du maïs est à la hausse au Québec. Pas parce que le dollar a baissé, pas parce que le prix à Chicago a monté. Parce que les producteurs ont fermé la valve. Pour ceux qui suivent la base, c’est une hausse occasionnée par une diminution ponctuelle de l’offre.

La demande du maïs est divisé en deux cette année. Environ les deux tiers pour la consommation animale et industrielle et un tiers pour l’exportation. C’est le marché de l’exportation qui a tiré sur le prix du maïs depuis décembre dernier. Maintenant, c’est au tour du marché domestique.

La baisse de l’offre de maïs coïncide avec la période des semis. L’offre sera donc encore plus réduite et il faut s’attendre à des hausses de la base de maïs. Si vous êtes producteur de grain, nous aurons des opportunités de vente pour vous. Si vous êtes éleveur et que vous fabriquez votre moulée, il faut agir maintenant.

VOUS ÊTES ÉLEVEURS INDÉPENDANT ET VOUS FABRIQUER VOTRE MOULÉE?

Nous sommes heureux d’annoncer que Axis Agriculture offre maintenant son service de courtage CÉRÉALIS aux éleveurs qui fabriquent leurs moulées à la ferme.

Les éleveurs doivent s’inscrire en ligne à www.cerealis.ca/index.php/courtage/  pour recevoir sans frais nos offres de vente de maïs et de tourteau de soya par courriel.

Les éleveurs et producteurs de grains qui utilisent notre service de courtage CÉRÉALIS deviennent des clients de Axis Agriculture et on alors accès à nos conseils par téléphone et par courriel.