RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Olymel sur la brèche

LVA ,

Depuis le 18 mars les travailleurs de l’abattoir d’Olymel à Vallée-Jonction sont en grève. Selon certaines sources rencontrées en Beauce ce week-end, La Vie agricole a su, qu’ils craignent même la fermeture de leur abattoir dans le bras de fer qu’ils viennent d’entamer avec la direction d’Olymel.

Olymel est propriétaire de plusieurs abattoirs au Québec dont un autre à proximité de celui de Vallée-Jonction à Saint-Henri de Lévis. Les travailleurs d’Olymel estiment avoir fait de grands sacrifices en 2007 lors du renouvellement de leur convention collective et souhaitent une amélioration de leurs conditions de travail cette fois-ci.

Les producteurs de porcs inquiets eux aussi!

Pour les producteurs de porcs, cela signifie une réorganisation et des surplus d’animaux à gérer avant abattage. Un tel retard pour l’abattage peut engendrer des couts de plusieurs milliers de dollars par semaine pour un producteur de porcs.

Les éleveurs de porcs du Québec, bien que conscients des concessions faites par les employés d’Olymel dans le passé, estiment que leurs conditions sont parmi les meilleures en Amérique du Nord selon ce que David Boissoneault, leur président, confiait vendredi à Radio-Canada.