RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

``On n’avait pas des arguments forts`,Groleau

LVA ,

Lors du congrès de la Fédération de producteurs de bovins qui se tenait le 1er et 2 avril derniers, Marcel Groleau est intervenu au micro pour expliquer la position de l’UPA sur les coupures engendrées par le gouvernement à la Financière Agricole du Québec (FADQ).

Alors que les producteurs présents ont voté une motion à l’unanimité  pour demander au gouvernement du Québec d’accorder à la Financière agricole une enveloppe budgétaire à la hauteur des besoins et capable de couvrir les recommandations du Groupe de travail sur la sécurité du revenu en agriculture au Québec, le président de l’UPA, Marcel Groleau est intervenu au micro pour spécifier  qu’il a bien tenté de convaincre le ministre Coiteux afin qu’il garde les fonds à la FADQ : `` Il y avait des contraintes l’an dernier. On n’est pas sorti en 2014 car le gouvernement prenait 113 millions de dollars sur un excédent de 300 millions de dollars. On n’avait pas des arguments ben, ben forts. Cette année c’est différent, ils coupent avant la saison.`` Il se pourrait donc que L’UPA cette année ait plus de réactions face à cette nouvelle coupe gouvernementale.