RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

FAC en soutien en région

LVA ,

Fin mars, Financement agricole Canada (FAC) déclarait soutenir neuf projets dans des communautés de langue officielle en situation minoritaire.

Pour une huitième année consécutive, Financement agricole Canada déclarait contribure au rayonnement des langues officielles au Canada grâce au fonds Expression. Cette année, une aide financière de 50 000 $ a été accordée à neuf projets dans des communautés de langue officielle en situation minoritaire situées aux quatre coins du pays.

Organismes bénéficiaires du fonds Expression de FAC en 2015 :

Comité de la Gare de Bourget – Bourget, Ont. (10 000 $)
Assemblée communautaire fransaskoise – Regina, Sask. (7 000 $)
Association canadienne-française de l’Alberta Régionale de Saint-Paul – Saint-Paul, Alta. (7 000 $)
Commission de la Bibliothèque publique de Saint-Antoine – Saint-Antoine, N.-B. (7 000 $)
École secondaire de Richmond – Richmond, Qc (5 000 $)
Centre éducatif Les Petits Pois – Bellevue, Sask. (4 000 $)
Société culturelle de Saint-François – Saint-François, N.-B. (4 000 $)
Association communautaire francophone de Saint-Jean – St. John’s, T.-N.-L. (3 000 $)
Centre Multiculturel Francophone de Durham – Whitby, Ont. (3 000 $).

« FAC est fière d’appuyer les efforts de ces neuf organismes sans but lucratif, qui visent à aider leur communauté à exprimer leur diversité culturelle et linguistique. Nous avons reçu cette année plus de 130 demandes de financement de la part de communautés partout au Canada, ce qui indique que de nombreux organismes apportent une contribution inestimable à l’épanouissement des deux langues officielles au sein de leur communauté. Nous félicitons tous les organismes qui ont présenté leur projet! », a déclaré Brenda Stasuik, directrice principale, Responsabilité sociale d’entreprise, à FAC

Les groupes communautaires pourront de nouveau présenter une demande au titre du fonds Expression de FAC en janvier 2016. Voir www.fac.ca/fondsexpression

« À titre de société d’État fédérale, FAC appuie la Loi sur les langues officielles et est fière d’offrir ses services dans les deux langues officielles partout au pays », ajoute Mme Stasuik.

La Loi stipule que le gouvernement fédéral s’engage à favorise, l’épanouissement des minorités francophones et anglophones du Canada et à appuyer leur développement, ainsi qu’à promouvoir la pleine reconnaissance et l’usage du français et de l’anglais dans la société canadienne.