RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

C’est aux producteurs d’en décider.

François Dumontier ,

Vous avez sollicité nos commentaires sur la chronique de M. Turmine. M. Turmine a publié dans votre journal une réflexion intéressante. Nos producteurs viennent d’être consultés sur l’ensemble de la réglementation sur le quota. Pour l’instant, il ne semble pas y avoir beaucoup d’intérêt chez eux pour concentrer la croissance de la production dans les mains d’un petit nombre de producteurs plutôt que d’en faire profiter à l’ensemble des producteurs, comme c’est le cas actuellement. Si jamais certains de nos producteurs qui lisent La vie agricole ont trouvé intéressante la proposition de M. Turmine, ils la feront cheminer dans nos instances. C’est aux producteurs d’en décider.

Je porte à votre attention que, selon le Recensement de la relève établie en agriculture publié par le MAPAQ, la production laitière est, et de loin, la championne de la relève. Alors que le secteur représente 23,7 % des exploitations agricoles du Québec, 36 % de la relève agricole établie a choisi la production laitière. Elle figure au tout premier rang, loin devant les autres productions.

http://www.mapaq.gouv.qc.ca/SiteCollectionDocuments/Bioclips/BioClips2013/BioClips_Volume%2021,%20no%205.pdf              

Comme le souligne M.Turmine, nous avons instauré en 1987 un programme d’aide à la relève qui a donné de bons résultats. Aussi, depuis 2006, nous avons mis en place un programme qui a permis de démarrer 96 nouvelles fermes laitières et d’y établir des jeunes producteurs qui n’avaient pas la chance de reprendre la ferme de leurs parents. Les producteurs ont été visionnaires en mettant en place ces programmes, et souhaitent aller encore plus loin et réfléchissent en ce moment à la façon de les moderniser et de les rendre encore plus performants.

François Dumontier, Les Producteurs de Lait