RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Paradis mise sur l’axe Québec-Ontario

Simon BEGIN ,

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Pierre Paradis, mise beaucoup sur l’axe Québec-Ontario pour défendre  la gestion de l’offre au moment où celle-ci est de plus en plus menacée par les accords de libre-échange.

Devant les Producteurs de lait du Québec réunis en assemblée générale annuelle, le ministre a affirmé communiquer sur une base presque quotidienne avec son homologue ontarien, M. Jeff Leal, afin d’entretenir et de consolider cette collaboration.

Les grands secteurs sous gestion de l‘offre que sont, le lait, les œufs et la volaille, sont concentrés dans ces deux provinces, d’où l’importance d’un arrimage étroit entre les deux gouvernements sur cette question.

Celle-ci a déjà donné des fruits lors de la dernière conférence des ministres de l’Agriculture l’été dernier à Winnipeg lorsque l’axe Québec-Ontario a obtenu à l’arraché un consensus des provinces et territoires sur la nécessité de défendre et promouvoir le système canadien de gestion de l’offre, alors que certains gouvernements étaient plus frileux que d’autres sur cette question.         

M. Paradis doit se rendre la semaine prochaine à Toronto pour discuter de ces grands enjeux avec son homologue, notamment du Partenariat Trans-Pacifique dont les négociations doivent entrer dans une phase critique. Contrairement à l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Europe, cet éventuel traité de libre-échange ne nécessitera pas la signature des provinces d’où, selon M. Paradis, l’importance de trouver d’autres moyens d’intervention.