RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Pas de consultation des régions!

LVA ,

Face aux décisions imposées par Québec, la coalition « Touche pas à mes régions ! » déplore une action rapide et sans consultation du gouvernement auprès des acteurs concernés. Elle estime que l’abolition des outils régionaux de développement et de concertation entraîne des conséquences désastreuses sur la dynamique socioéconomique des régions.

Maire de Gaspé et porte-parole de la coalition, Daniel Côté, déclare « Il est facile aujourd’hui de sacrifier l’ensemble des outils dont disposaient les régions dans les secteurs de la santé, de l’éducation, du développement socioéconomique et de la jeunesse, quand on a passé les derniers mois à demander toujours plus d’austérité au nom de l’équilibre budgétaire. Toutefois, il est aussi légitime de s’interroger sur des décisions unilatérales du gouvernement. Ces orientations sont-elles réalistes et respectueuses des intérêts de tous les Québécois? » 

« L’annonce de la fermeture des forums jeunesse du Québec s’inscrit dans une foulée de coupes drastiques visant une cinquantaine de mesures ayant des impacts considérables en régions. À ce propos, je m’interroge encore sur ce qui se cache derrière la stratégie du gouvernement du Québec. En novembre 2014, le financement des carrefours jeunesse emploi était amputé, aujourd’hui on l’augmente en leur transférant l’intégralité du Fonds régional d’investissement jeunesse (FRIJ). Dès lors, il incombera aux régions et au monde municipal d’agir avec moins de capacités d’intervention. À maintes reprises, la coalition a exprimé au gouvernement sa volonté de communiquer et travailler ensemble, je suis accablé par le manque de dialogue et l’insensibilité de Québec » ajoute, Jean-Maurice Matte, maire de Senneterre et porte-parole de la coalition.

Parlant du Premier ministre Couillard, des maires se demandent où est passé l’homme, qui en campagne électorale, a mentionné « [...] j'ai sillonné les régions du Québec avec pour intention de m'imprégner des attentes, des préoccupations, des ambitions, des espoirs et des rêves des Québécois. »