RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Débat sur la forêt

LVA ,

Radio-Canada faisait état récemment du cas d’un propriétaire d'une compagnie de drainage dans l'Est ontarien qui s'est adressé aux maires des Comtés unis de Prescott et Russell en avril pour défendre les cultivateurs qui convertissent leurs boisés en terres agricoles.

Puisque les agriculteurs dépensent beaucoup pour produire et pour nourrir la population, pour plusieurs il est donc normal que les agriculteurs optimisent  l'utilisation de leurs terres agricoles et forêts. Ce n’est pas l’avis de tous. Le maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins, lui-même agriculteur, dénonce la façon de faire de certains. Il a déclaré à Radio-Canada : « Allez voir dans le coin de Clarence et Wendover où 164 acres viennent d'être rasés. Allez voir les dommages qui ont été faits là. C'est ridicule. »— Guy Desjardins, maire de Clarence-Rockland. Le maire de La Nation, François St-Amour, qui se définit comme un ardent défenseur de la propriété privée, dit avoir vu des arbres coupés au bord de la rivière Nation et s’en désole.

Dans les Comtés unis de Prescott et Russell, l’ensemble forestier représente environ 27 % du territoire. Selon l'urbaniste des Comtés unis de Prescott et Russell, Louis Prévost, nous informe Radio-Canada, Environnement Canada demande un minimum de 30 % pour favoriser la flore, la faune, la biodiversité.