RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Se tourner vers l’énergie géothermique

LVA ,

Un nouveau rapport de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), rendu public début avril déclare que l'énergie géothermique (flux de chaleur émanant du centre de la terre) offre des opportunités exceptionnelles pour la production et la transformation rentables et durables des aliments dans les pays en développement.

« Dans certaines économies en développement, la moitié de toute la nourriture produite se perd durant la phase après récolte – en partie à cause d'un manque d'énergie abordable pour la transformation des aliments », constate l'étude de la FAO, intitulée ``Utilisations de l'énergie géothermique dans l'alimentation et l'agriculture``. Selon le rapport, ce constat rend l'utilisation de l'énergie thermique particulièrement intéressante pour sécher les aliments, pasteuriser le lait et stériliser les produits dans les pays en développement, où la transformation des aliments renforcera la sécurité alimentaire. « Le séchage des aliments peut prolonger leur durée de conservation, comme dans le cas du poisson et des légumes, les rendant ainsi disponibles tout au long de l'année, notamment durant les périodes de sécheresse », selon le rapport. On peut y lire aussi que l'énergie géothermique est également une source principale de chauffage pour les serres agricoles et les sols, et d'eau pour l'aquaculture.

D'après la FAO, l'exploitation de l'énergie thermique pour l'agriculture est à considérer particulièrement au Mexique, en Indonésie, aux Philippines et dans plusieurs pays bordant la côte pacifique de l'Amérique du Sud. Mais c’est aussi une solution pour l'Éthiopie, le Kenya dans la Vallée du Rift en Afrique, et les économies en transition en Europe de l'Est, comme la Roumanie et la Macédoine.


Source : Centre d'actualités de l'ONU /Copyright : PR NewsWire