RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

La fièvre Demers

LVA ,

Jacques Demers, l’ancien entraineur des Canadiens et sénateur était en pays de connaissance le 1er mai au soir à Saint-Narcisse puisque sa mère en est originaire. Venu rencontrer des producteurs dans le cadre d’une activité menée par Bernard Breton Inc., il a trouvé une salle comble et excitée comme une foule du centre Bell.

Pas toujours très articulé, il a tout de même tapé dans le mille auprès du public venu à sa rencontre et sur pas mal de sujets dès qu’il a évoqué son enfance difficile auprès d’un père alcoolique et d’une mère disparue trop tôt quand il n’avait que 16 ans : Il y est allé de quelques messages percutants.

Sur l’agriculture : ``Vous les agriculteurs, votre vocation est exigeante. On ne gagne pas tout le temps la coupe Stanley dans la vie mais vous avez ça cœur votre travail.``

Sur le Sénat : `` On a vu des choses qu’on n’a pas aimé ces derniers temps mais ça va changer car il y a beaucoup de politicien honnêtes.``

Sur les jeunes : `` C’est à vous autres de décider de votre avenir. C’est important de ne pas décrocher, d’aller aux études et de suivre les gagnants. Moi je disais aux joueurs faut être positif, étape par étape. Gagner la période avant de commencer à gagner le match.``

Sur le Canadien : ``Le Canadien, c’est chez nous. Je leur souhaite la coupe Stanley cette année. Y’a une ouverture. Y’a encore du chemin à faire mais il y a 5 ans c’était pas possible, là oui. Pour moi y’a jamais eu meilleure équipe à coacher. Et en plus quand tu gagnes la coupe Stanley dans ta cour…``

Sur les Nordiques : `` Pas avant 2 ou 3 ans, Les joueurs sont payés en US et c’est 25 % de plus. Soyez patients. Ne perdez pas espoir !``

Sur l’argent : `` J’aime pas trop parler de millions mais c’est une bonne question. Les joueurs de Hockey sont uniques. Il y en a 700 dans le monde. Les TV payent des milliards pour la retransmission. Difficile quand on compare aux cols bleus et aux producteurs  qui travaillent dur mais c’est le système. Mon ami Guy Lafleur m’a dit récemment. Moi j’étais là quand on gagnait 1 million et puis !``

Sur Laflaque : ```Ça fait 5 ans que je passe pour un cartoon à Radio-Canada, je vois ça comme un compliment. Si on s’amuse à mes dépends c’est tant mieux, rien de mal là-dedans``

Sur ses ennemis : `` On en a tous. Y’a des joueurs qui ne m’ont pas aimé mais qui m’ont dit après, je réalise ce que tu voulais faire à l’époque. Mais je n’ai jamais senti un manque de respect envers moi.``