RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Que disent les expos du retour des casinos ?

Yannick PATELLI ,

Rejoint ce matin par La Vie agricole, M. André Labonté, président de l’Association des expositions agricoles du Québec (AEAQ), a déclaré sur l’idée d’un retour de casinos forains dans les expositions agricoles tel qu’évoqué par le ministre Paradis en début de semaine : ``Du temps des casinos, il y avait un gouvernement qui voulait prendre le contrôle pour éviter le blanchiment d’argent !``

Danger pour les expos éloignées

Il s’inquiète en premier lieu de l’impact que cela aurait pour certaines expositions éloignées : ``Actuellement, je ne pense pas que le retour des casinos serait applicable à tout le réseau dans le sens où certaines expos ont la clientèle pour les faire fonctionner mais pas toutes. Je ne crois pas qu’un casino en Abitibi soit la solution.``

Quelles conditions ?

Il voit dans l’idée des casinos si elle se concrétise une volonté du gouvernement d’amener chaque organisation à plus d’autonomie. `` Mais avant de dire oui ou non, il faudrait voir la réglementation qui vient avec le cahier des charges.``

Il s’étonne un peu de l’idée car pour lui le problème principal du financement est la complexité des programmes :`` Vous savez juste avoir un permis de boisson ou une autorisation pour vendre des coupons c’est compliqué. Mais oui, dans le fonds on veut un système moins complexe. Là-dessus, Christian Pons, le directeur général de l’exposition provincial, a raison. Mais il y a différentes manières de dire les choses. Sur le manque de consensus entre les fédérations, les associations et les expositions, il faut voir aussi que ces temps-ci on vit l’austérité et ça amène tout le monde à gérer plus serré.`` À court terme, pour les expositions c'est de connaitre leur financement pour l'été qui commence:`` Vous savez, il y a des expositions qui commencent dès juin et on ne connait pas encore le financement`, conclut-il.