RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Le CEA salue la détermination de Paradis



Le Conseil des entrepreneurs agricoles appuie les efforts déployés par le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec Pierre Paradis pour préserver la gestion de l’offre. 

Au Québec, c’est près de 40% des recettes en agriculture qui sont sous gestion de l’offre. Elle est le fondement de notre secteur laitier, des éleveurs de volailles et de dindons, ainsi que des producteurs d’œufs de consommation et d’œufs d’incubation. On parle d’environ 7 000 fermes. Le Conseil des entrepreneurs agricoles félicite donc le ministre Paradis pour son leadership et son influence auprès de ses homologues provinciaux et du gouvernement canadien.

Après avoir assisté à l’exercice d’étude des crédits budgétaires en agriculture de mardi dernier, le Conseil des entrepreneurs agricoles tient aussi à souligner la clairvoyance du ministre Paradis qui considère les agriculteurs comme de véritables entrepreneurs agricoles.

« L’avenir de l’agriculture québécoise passe par un meilleur appui aux entrepreneurs agricoles, à ceux qui désirent s’implanter en agriculture, à ceux qui veulent voir leur ferme prospérer ou encore ceux qui souhaitent créer de la valeur ajoutée à leur production. À la base, ces producteurs ont besoin de programmes simplifiés, de plus de liberté et de moins de contraintes », souligne Jacques Cartier, président du Conseil des entrepreneurs agricoles.

Jacques Cartier