RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Nomination de Paradis: Garon et Cartier sur la même longueur d'onde "Ça fait pas l’affaire de l’UPA"

Yannick PATELLI ,

Garon pense que l’UPA est `` fourrée``

Dès le soir de la nomination du nouveau ministre de l’agriculture, Pierre Paradis, l’ex-ministre de l’agriculture Jean Garon nous déclarait que L’UPA devait certainement être dérangée par cette nouvelle présence à la tête du MAPAQ : `` L’UPA est fourrée et j’ai hâte de voir comment ils vont réagir à la nomination d’un ministre défenseur de l’intégration``.

 

Il nous précisera que l’information de RDI comme quoi Pierre Paradis a été avocat de l’UPA est fausse puisqu’au contraire il a été avocat des intégrateurs. Jean Garon qui a toujours combattu le système d’intégration mis en place par les libéraux dans les années 80 (qu’il détaille dans son livre : `` Pour tout vous dire``), reconnait que la situation actuelle pour l’UPA ne sera pas facile et devra amener le syndicat à se positionner clairement sur le sujet de la ferme familiale et indépendante. Et il dit avoir hâte de voir `` Comment le nouveau ministre gérera le cas de l’intégration qu’il a toujours défendu et qui coûte cher à la collectivité, ``.

 

Les producteurs entrepreneurs espéraient Paradis !

Le Conseil des entrepreneurs agricoles ( CEA ) a publié dans les heures qui ont suivi la nomination de Pierre Paradis à l’agriculture dans le nouveau cabinet Couillard, un communiqué où sont clairement indentifiées les demandes des producteurs entrepreneurs : être représentés par l’organisme de leur choix, mettre fin à l’obligation pour un producteur agricole d’avoir à payer sa cotisation à l’UPA pour être éligible au programme gouvernemental de remboursement des taxes foncières et minimiser le droit syndical des fermes familiales employant moins de 3 salariés.

 

``Ça ne fera pas l’affaire de l’UPA!`` J.Cartier

Jacques Cartier, président du Conseil des entrepreneurs agricoles (CEA) rejoint jeudi matin s’est dit ravi de la nouvelle nomination de M. Paradis. ``C’est un homme d’une grande expérience dans le domaine agricole. Nous l’avons déjà rencontré et il est conscient des préoccupations du Conseil des entrepreneurs agricoles. `` Sur sa perception du nouveau ministre dans sa relation avec l’UPA, M. Cartier précise lui aussi : `` Je ne crois pas que l’information de RDI soit vraie. Le bureau de Pierre Paradis à ma connaissance n’a jamais été celui de L’UPA. Au contraire, Me Madeleine Lemieux, avocate de L’AQINAC (Association Québécoise des Industries de Nutrition Animale et Céréalière) est attachée au bureau Paradis, Lemieux, Francis Bedford. Et cela ne fera pas vraiment l’affaire de l’UPA.``

 

L’influence de Billette sera réelle !

Questionné sur le rôle que jouera Stéphane Billette, pressenti par plusieurs comme celui qui aurait pu être nommé à l’agriculture, Jacques Cartier a rappelé : `` Dans les deux cas, Billette ou Paradis, c’était des bons choix pour l’agriculture. Mais je sais aussi que Stéphane Billette comme Whip en chef du gouvernement, même s’il ne sera pas décisionnel, aura une influence importante sur le conseil des ministres et ses orientations lorsqu’il siègera à la table des ministres.``