RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Privé et Gestion de l’offre !

LVA ,

 La Vie agricole a eu connaissance ces derniers jours de l’existence d’un fonds d’investissement, LionGuard Capital Management Inc, présidé par Andrey Omelchak, dont les bureaux sont à Montréal. Ce fonds intervient dans le développement de l’agriculture selon des modalités nouvelles, en offrant à des agriculteurs, un prix fixé d’avance sur leurs productions de canola. En cette période où le système de gestion de l’offre public dans le domaine du lait est mis à mal, il est assez intéressant d’apprendre qu’un système privé s’est instauré dans la production de canola.

Le document que La Vie agricole a pu lire dévoile qu’au 31 mars 2015, LionGuard Opportunities Fund LP (“le Fonds") a obtenu un rendement positif après les frais de 7,50%. Au cours du trimestre, les gains provenaient en majeure partie de positions dans les titres suivant: Input Capital, Savaria Corporation et Chesswood selon l’information que nous avons obtenu.

Si Savaria Corporation est une société qui a pour mission d’aider les personnes âgées avec leurs besoins en mobilité et que Chesswood Group opère principalement dans le marché américain en offrant des crédits-bails aux entreprises, Input Capital est la première compagnie à effectuer contrat de “streaming” (contrat de financement qui prend livraison sur un produit plutôt qu’en argent à un prix spécifié à l’avance) sur des ressources agricoles.

Le document détaille qu’Input se concentre présentement au financement des fermiers canadiens en échange d’une participation dans une partie de leur production de Canola. On peut y lire : ``Bien que ce modèle d’affaires soit nouveau dans le domaine de l’agriculture, il est en place depuis longtemps dans l’industrie de l’extraction des ressources naturelles. Nous pensons que l’application de ce modèle pour certaines cultures, principalement celles qui ont des tendances de retour à la moyenne, fait beaucoup de sens étant donné que cela procure un excellent rendement sur le capital investi. L’équipe de direction d’Input est excellente et possède un très bon réseau de contact au sein de l’industrie agricole et possède une excellente compréhension du modèle d’affaires de “streaming” en ce qui attrait à la sélection des cultures ainsi qu’au comportement des fermiers. Durant le trimestre terminé au 31 décembre 2014, Input a déployé 16,9 millions de dollar additionnels dans vingt-cinq contrats de “streaming” pluriannuels. Selon nous, cet accomplissement nous démontre la validité du modèle d’affaires de la compagnie et une indication de l’intérêt de l’industrie agricole pour ce type de contrat mutuellement bénéfique(…). À plus long terme, nous croyons qu’Input offrira des contrats de “streaming” pour d’autres productions agricoles dont certaines pourrait avoir des marchés beaucoup plus important que le Canola.``