RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Nouvelle promesse brisée

LVA ,

Les libéraux ont abandonné les agriculteurs québécois, dit le député de Berthier et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’agriculture, de pêcheries et d’alimentation, André Villeneuve. Il déplore que le gouvernement laisse tomber les agriculteurs en renonçant à rembourser le déficit accumulé de La Financière agricole, tel qu’il s’y était pourtant engagé en 2009. 

« Le ministre de l’Agriculture, Pierre Paradis, renie la parole de son gouvernement; celui-ci s’était clairement engagé à éponger la dette de La Financière agricole et à hausser son financement à 600 M$. Or, non seulement il revient sur ces engagements, mais il a, en plus, coupé 151 M$ dans les budgets de La Financière agricole! », a dénoncé André Villeneuve. « La mission de La Financière agricole étant d’appuyer et de promouvoir le développement du secteur agricole et agroalimentaire québécois, comment pourra-t-elle, dans ce contexte d’austérité, remplir son mandat auprès des producteurs? », a poursuivi le porte-parole.

« En agissant de la sorte, le ministre instaure un climat d’inquiétude qui décourage l’investissement. C’est un dangereux message qu’il envoie aux agriculteurs, eux qui auraient bien davantage besoin d’appui et de prévisibilité. Doit-on lui rappeler qu’en tant que ministre de l’Agriculture, son principal rôle est d’appuyer les producteurs agricoles? », a conclu le député de Berthier.