RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Mort certaine des éleveurs bovins ?

LVA ,

Jean-Marie Lethielleux, responsable viande bovine du MNER (Mouvement national des éleveurs de nos régions) en France, a donné la semaine passée une entrevue au quotidien français Le Figaro. M. Lethielleux est aussi à la tête d'un troupeau de 100 vaches à viande de race limousine près de Cholet et il crie son désespoir de voir mourir les éleveurs de bovins dans l’hexagone.

Il se dit solidaire de tous les mouvements qui défendent les agriculteurs. Même si le MNER(mouvement national des éleveurs de nos régions), est différent de la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles), il indiquait qu’il faut savoir dépasser le cap des chapelles qui a été la cause d'une partie des échecs dans le passé. Il ajoutait dans cette entrevue que pour l'instant, aucun projet de blocage d’abattoir n’était prévu mais que s'il le fallait il se rendrait là.

Effectivement dans les derniers jours 18 abattoirs ont été bloqués en France. Le MNER rappelle que les coûts de production  ne sont plus couverts par les prix de vente. Les trésoreries des exploitations bovines seraient à vide. Les producteurs ne croient plus aux politiciens qu’ils soient de droite comme de gauche. Ils disent crever à petit feu et critique la situation de monopole prévaut au profit des abattoirs.

Sur la radio française d’Europe 1 ce matin, Xavier Beulin, président de la FNSEA expliquait que les éleveurs de porcs ont obtenu vendredi dernier des mesures pour revaloriser le prix de leur viande et que les éleveurs bovins, à leur tour, avaient décidé d'exprimer leur mécontentement. Après une réunion au ministère de l'Agriculture aujourd’hui, ils ont pu obtenir des avancées et accepter la fin des blocages que les éleveurs de bovins avaient mis en place dans 18 abattoirs depuis quatre jours.