RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Billette voit passer son tour

Yannick PATELLI ,

Alors que de nombreuses rumeurs dans les champs laissaient présager l’arrivée à l’agriculture du jeune et dynamique Stéphane Billette, député d’Huntingdon, au sein du gouvernement Couillard; C’est finalement Pierre Paradis qui a été nommé ministre de l’Agriculture au sein du gouvernement libéral majoritaire.

Stéphane Billette a finalement été nommé Whip en chef du gouvernement. L’UPA avait demandé un ministre senior, il semble que le Premier ministre ait écouté les vœux de l’organisation syndicale. Reste à voir si Pierre Paradis, qui aux dires des plus anciens experts du monde agricole québécois, est marqué dans son histoire par un certain soutien au modèle agricole actuel saura rénover le système agricole du Québec. On sait que certains producteurs exigent du gouvernement depuis plusieurs années qu’il s’ouvre au pluralisme syndical. Si Stéphane Billette, interviewé par La Vie Agricole ces dernières semaines, semblait envisager tous les scénari, il n’est pas aussi sûr que Pierre Paradis joue les mêmes cartes. Mais comme on le sait proche des grandes compagnies de l’industrie agroalimentaire, il y a fort à parier que les acteurs de la transformation et de la distribution vont saluer l’arrivée de ce ministre qui saura vraisemblablement défendre les intérêts économiques que représentent les modèles d’intégration établis au Québec et générateurs d’emplois.

Pierre Paradis aura 64 ans le 16 juillet, élu la première fois en 1980, il a été ministre du Travail sous Robert Bourassa, puis ministre de l’Environnement, au début des années 1990.