RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Dire la vérité !

LVA ,

La porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière d’agriculture et députée de Mirabel, Sylvie D’Amours, interpelle les ministres libéraux responsables de la Stratégie maritime, des Affaires municipales et de l’Agriculture, Jean D’Amour, Pierre Moreau ainsi que Pierre Paradis, et leur demande de donner l’heure juste aux producteurs agricoles de la municipalité des Cèdres. Ces hommes et femmes d’affaires sont actuellement tenus dans l’incertitude au sujet d’un éventuel dézonage de leurs terres au profit d’un vaste parc industriel adjacent au pôle logistique promis par le gouvernement libéral.

« Malgré la tenue d’une rencontre d’informations avec la MRC de Vaudreuil-Soulanges, les producteurs agricoles des Cèdres n’ont pas obtenu de réponses concrètes. Le ministre Jean D’Amour affirme qu’il n’est pas question d’expropriation ou de dézonage pour le projet de pôle logistique, mais on ne sait pas si cela s’applique également au projet du parc industriel qui serait adjacent. L’incertitude étant le pire ennemi en affaires, il faut rapidement informer ces producteurs quant au sort qui sera réservé à leurs terres », affirme Sylvie D’Amours.

Rappelons par ailleurs que la Coalition Avenir Québec a maintes fois répété que le site de Contrecoeur devrait d’abord être priorisé pour l’implantation d’un pôle logistique afin d’assurer le développement du Port de Montréal. « On voit cependant que l’entêtement et l’empressement des libéraux à favoriser une région qui leur est sympathique et à implanter un pôle logistique à Vaudreuil-Soulanges engendrent des situations d’incertitude et d’angoisse, car ils improvisent dans la gestion du projet », conclut la députée de Mirabel.