RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Les prix des grains font une envolée météo

Stéphane D'AMATO ,

Le mois de juin aura été mauvais pour les récoltes américaines. Il a beaucoup plu et il a fait froid. Pas des conditions idéales pour cultiver du maïs et de la fève de soya. Le marché à terme de Chicago a réagi fortement à la hausse.

La table était mise: les fonds d’investissement ont liquidé une bonne partie de leur position de vente, poussant ainsi rapidement les prix vers le haut. Au 13 juillet, le maïs a gagné $0,75/bu soit $30/tonne et la fève de soya $1,20/bu soit $44/tonne. Ce sont des hausses très importantes que les producteurs de grains doivent capturer en vendant une partie de la récolte.

C’est ce type de marché qu’on appelle « un marché de météo ». Typique de la période de cultures des grains, le prix des grains va monter ou descendre en fonction des conditions météorologiques. Comme une prévision météo et son effet sur les rendements sont très difficiles à prévoir sur plusieurs semaines, l’effet sur le prix des grains l’est tout autant. Dans un scénario où la situation météo se normalisera, le prix s’ajustera vers le bas. Dans le cas contraire, il poursuivra sa hausse jusqu’à l’épuisement du facteur météo dans la découverte du prix.

Dans tous les cas, le producteur de grains doit capturer des hausses aussi importantes que celles qu’on a vu en juin et début juillet. Si le marché avait été à la baisse dans la même mesure, c’est l’éleveur qui aurait du capturer le recul du marché.

Le USDA a publié son bilan de l’offre et la demande le 10 juillet dernier. On peut le qualifier de rendez-vous manqué… Il n’a fait aucun changement au rendement des récoltes de maïs et de soya mais les prix se sont maintenus quand même.

Puisque les rapports d’avancement des récoltes US sont moins bons par rapport à l’année dernière, il est très probable que le USDA révise les rendements à la baisse dans son bilan du 12 août. Il faut être très prudent sur la façon dont on évalue l’état des cultures aux USA car si l’Est des USA a connu un début d’été humide et frais, l’Ouest des USA est aux prises avec une sécheresse. Le Corn Belt est un peu à cheval sur les deux zones. À noter que la Saskatchewan connait une sécheresse et que les Dakotas et le Nebraska sont directement au sud.