RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

L’Europe fédérale est-ce possible ?

LVA ,

Peut-on faire de l’ensemble des pays européens un projet fédéral crédible et redéfinir les pays européens en termes de régions européennes ? Un homme, actuaire et spécialiste de la gestion des risques à long terme émettait déjà des doutes en 2012 dans une tribune du quotidien français Libération. Il s’agit d’Olivier Berruyer. Il écrivait alors :  «fédéralisme ou fin de l’euro. Mais la conclusion «politique» est erronée : non, le «fédéralisme» n’est pas la bonne solution, car c’est une utopie. Au bout de dix ans, la zone euro se retrouve face à sa contradiction originelle : est-elle une réunion de pays concurrents, ou est-elle un seul pays, avec des régions ? »

Il rappelait dans cette chronique  que, selon lui, l’euro a été un frein naturel au déséquilibre entre les économies de divers pays européens les privant des réserves de change qui conduisaient à une dévaluation des monnaies pour rééquilibrer les disparités entre elles.

Il ajoutait alors : «Le rêve secret de beaucoup de fédéralistes pour l’Europe, c’est évidemment, au nom de la compétitivité, le Smic slovaque, le temps de travail anglais et la protection sociale polonaise. On comprend que les peuples, échaudés et plus lucides que leurs élites, refusent ce fédéralisme-là, voie royale vers la misère (…)Faut-il être atteint d’une étrange pathologie mentale pour s’imaginer construire un pays alors que les citoyens n’en veulent pas !»

Au regard des manifestations nombreuses de producteurs et d’éleveurs qui subissent une rude compétition en partie liée au libre-échange développé par l’Europe, il y a fort à parier que le débat sur plus ou moins de fédéralisme en Europe ne fait que commencer !