RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Hawaï, un clou dans le cercueil de la GO ?

LVA ,

Selon L’agence France Presse (AFP) dont un communiqué est reprise ce matin dans  L’Orient Le Jour, quotidien francophone libanais, aux discussions qui se tiennent à Hawaï, les États-Unis mettent tout leur poids dans la balance pour faire avancer les négociations afin d’alléger les barrières douanières et réglementaires entre les douze pays (Pérou, Chili, Canada, Mexique, Brunei, Japon, Malaisie, Singapour, Vietnam, Australie, Nouvelle-Zélande), impliqués dans le partenariat transpacifique. 

Le Japon veut libéraliser son agriculture

Pour le Japon qui fait face à des contestations internes contre des réformes impopulaires qui visent à libéraliser le secteur agricole espère beaucoup de cet accord. D’autres pays comme le Vietnam y voit une planche de salut pour conquérir le monde sur des marchés qui lui sont inaccessibles actuellement. Qu’est-ce que le Canada y gagnera et y perdra ?

Pour Obama, il faut devancer la Chine

Pour le président des États-Unis, Barack Obama, il faut devancer la Chine : « Si nous n'écrivons pas les règles du commerce mondial, la Chine le fera. Et ils le feront de façon à avantager les entreprises et travailleurs chinois », avait-il déclaré en mai comme le rappelle L’Orient Le Jour.

Moins de pouvoir aux États ?

Certains pays craignent que ce traité donne trop de marge de manœuvre à des compagnies qui pourraient poursuivre des États en justice selon ce que des documents confidentiels publiés par le site WikiLeaks, avaient rapportés il y a quelques mois.