RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Avis public

Exclusif : Risque de démantèlement de la ferme du campus Alfred

Yannick PATELLI ,

Le président de L’Union des Cultivateurs Franco-Ontariens(UFCO), Simon Durand a déclaré cet après-midi à La Vie agricole, que la ferme laitière du Campus Alfred risque le démantèlement si jamais aucune entente n’intervient d’ici le 31 août. Il a rappelé qu’actuellement la ferme est encore sous la responsabilité de l’université de Guelph en Ontario.

Si on apprenait en mars dernier qu’une entente entre La Cité d'Ottawa, le collège Boréal et le gouvernement ontarien allait permettre d’offrir de la formation en agroalimentaire au Collège d'Alfred, dans l'Est ontarien, pour l'année scolaire qui s’en vient, le sort de la ferme laitière n’est pas encore scellé.

Pourquoi sauver La ferme laitière du campus Alfred ?

L’Union des cultivateurs franco-ontariens (UCFO), envisage d’obtenir le mandat de gestion de la ferme laitière du campus, qui serait opérée par un nouvel organisme à but non lucratif d’ici la fin de l’été pour sauver la seule ferme en recherche biologique attachée à une maison d’enseignement en Ontario.

La ferme serait alors louée aux collèges en charge des formations agricoles en Ontario et serait aussi louée pour des programmes de recherche.

Les astres s’alignent positivement

Si Simon Durand n’a pas voulu confirmé la nature des négociations, le vice-président de l’UCFO a apporté une note positive à la situation : ``Dès demain, le mercredi 29 août des négociations seront de nouveau entreprises pour arriver à une entente avant le 31 août`` a confirmé, de son côté, Philippe Etter, vice-président de l’UCFO, bien confiant qu’une telle institution agricole à l’est de l’Ontario ne doit pas disparaitre.