RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Robillard, un pas vers le pluralisme agricole!

Yannick PATELLI ,

On apprend que La Commission de révision permanente des programmes menée par l’ex-ministre Lucienne Robillard remet en question dans un second rapport, l’obligation pour les agriculteurs de cotiser à l’Union des producteurs agricoles (UPA) pour  avoir droit à leurs remboursements de taxes. Voilà bien une orientation clairement en faveur du développement du pluralisme syndical qui plaira autant à L’Union paysanne qu’au Conseil des entrepreneurs agricoles (CEA).

`` Cette portion du rapport est fort bien`` a précisé Jacques Cartier, président du CEA. Il nous a confié vouloir prendre le soin de lire le rapport dans son intégralité avant de le commenter plus avant.

« Encore une fois, la Commission ( Robillard) démontre sa profonde incompréhension du secteur agricole », dit quant à elle, l’UPA par voie de communiqué et crie à l’injustice. L’UPA ne semble donc pas encore prête à consulter ses membres et les laisser se faire représenter par d’autres mouvances syndicales.

La fin de l’obligation d’être membre de l’UPA pour toucher les remboursements de taxes, voilà une proposition résolument moderne que beaucoup d’agriculteurs attendent. Ils sont des entrepreneurs et ils veulent leur liberté de choix, semble-t-il. Le gouvernement libéral est-il enfin en train de les écouter ? Quelle sera la position du ministre Paradis ?