RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Jacques Proulx parle librement

Yannick PATELLI ,

Jacques Proulx parle librement à La Vie agricole

NDLR: La Vie agricole a eu le privilège de réaliser le 15 septembre une entrevue éditoriale avec l’ex-président de l’UPA, Jacques Proulx. En voici un extrait. La totalité de notre rencontre sera à découvrir dans le numéro de NOVEMBRE de La Vie agricole.

``Dans le syndicalisme, l’intégrisme ne mène à rien !``

Précisément pour ce qui a trait à la relation agriculteurs/UPA il dira :`` Ce que je sais, c’est que de mon temps, il y avait une transparence extraordinaire à L’UPA! Là on dirait qu’ils ont peur d’avoir peur ! `` Et il ajoute  sans hésitation :`` La formule de l’avenir passe peut-être par le pluralisme syndical en agriculture. Ça ne me choque pas ! Mais l’UPA n’a pas à être inquiet. Là, il est temps de créer un consensus des forces pour défendre l’agriculture et rien ne dit que plusieurs syndicats ne peuvent pas s’unir.`` Et il martèle : `` Il y a une réalité qui est là. Pourquoi la nier ! Je ne suis pas pour la formule Crois ou meurs. L’intégrisme ne mène à rien !``

Paradis deviendra-t-il un grand ministre ?

Nous lui avons alors demandé si le ministre Paradis vu la situation qui se complexifie en agriculture doit organiser un sommet pour assoir tous les partenaires.`` Il est grand temps. Il n’y a plus de politique agricole. Depuis Garon, on a eu des ministres couci-couça. Et ça ne bouge pas vite non plus depuis Paradis. C’est sûr que cela prend une grande messe sur l’avenir de l’agriculture. Paradis a l’occasion de démontrer dans les prochains mois s’il deviendra un grand ministre ou pas.``